Paris Match Belgique

Le père du riff de guitare le plus connu du cinéma est décédé

Le père du surf rock est décédé à l'âge de 81 ans. | © Belga

Musique

Il était surnommé le roi de la « surf guitar »… Dick Dale est décédé à l’âge de 81 ans. Au début des années nonante, un de ses morceaux avait fait le bonheur la BO du film culte de Quentin Taranino Pulp Fiction


Dick Dale, le guitariste américain fondateur de la vague « surf », est décédé à l’âge de 81 ans, a indiqué dimanche le site spécialisé CaliforniaRocker.com, sur la base de sources non identifiées. L’informations a ensuite été confirmée au journal The Guardian par son bassiste Sam Bolle. Dick Dale, est né en 1937 à Boston d’une mère polonaise et d’un père libanais.

Il a créé un style de rock essentiellement instrumental appelé « surf rock » et est considéré comme le premier guitariste de rock à intégrer les gammes orientales à son jeu. Il joint aux techniques du trémolo, du staccato et du bourdon une utilisation systématique de la réverbération poussée à l’extrême, procédés devenus caractéristiques du son « surf ».

« Misirlou » est le titre le plus connu de Dick Dales sorti en 1962, et redevenu populaire en 1994 grâce à la bande originale du film « Pul fiction » de Quentin Tarantino.

Avec son groupe Del-Tones, Dick Dale a produit des albums de surf révolutionnaires comme « Surfer’s choice » en 1962 et « King of the surf guitar » en 1963. Sa chanson « Let’s go trippin » est souvent considérée comme le premier titre « surf ».

La cause de sa mort n’a pas encore été précisée, mais il accusait des problèmes de santé depuis quelques années. Selon California Rocker, il continuait tout de même à monter sur scène.

Lire aussi > Alice on the Roof : « Au sud de l’Oregon, je suis un peu Beyoncé ! »

 

Avec Belga.

CIM Internet