On vous présente « Blackpink », le groupe de K-pop qui explose (absolument) tout sur YouTube

On vous présente « Blackpink », le groupe de K-pop qui explose (absolument) tout sur YouTube

blackpink kill this love

Jennie, Lisa, Jisoo et Rosé, les membres de Blackpink. | © Capture d'écran YouTube / YG Entertainment Inc.

Musique

« Kill This Love », le nouveau single de ce girlband sud-coréen, affole les compteurs. Elles ont dépassé les 100 millions de vues en moins de trois jours.

C’est sans doute un nouveau record de viralité qui a été atteint. Blackpink, girlband de K-pop formé en 2016 par la société sud-coréenne YG Entertainment, l’une des plus influentes agences de divertissement au monde, rafle tout son sur son passage avec son tube « Kill This Love ». Sorti le 4 avril, le clip du nouveau titre est la vidéo la plus vue en une journée dans l’histoire de YouTube avec 56,7 millions de vues, soit 1,3 million de plus que « thank u, next » d’Ariana Grande, le précédent détenteur du record, nous apprend Forbes. Chiffre fou : il s’agit également de la vidéo à atteindre le plus rapidement le seuil des 100 millions de vues [il aura suffi de moins de 72 heures].

Lire aussi > ASMR, Fortnite et K-Pop : Ils font la loi sur Instagram

Elles seront même au très select Coachella

Composé de Jennie, Lisa, Jisoo et Rosé, originaires de Corée du Sud, d’Australie, de Thaïlande et de Nouvelle-Zélande, Blackpink décroche un autre record, celui de la YouTube Premiere la plus importante de l’histoire, avec 979 000 spectateurs simultanés lors du lancement de la vidéo.  La chanson s’est aussi hissée à la première place du top iTunes U.S., une première pour un girlband depuis « Lose My Breath » des Destiny’s Child en 2004. Jennie, Lisa, Jisoo et Rosé forment également le premier groupe féminin de K-pop à se produire à Coachella [les vendredis 12 et 19 avril].

Particulièrement attendu par la communauté de fans qui les soutient, les « Blink », le mini-album Kill This Love est sorti le 5 avril à minuit, soit en même temps que le clip. Après le grand succès de leur précédent single DDU-DU DDU-DU, notamment outre-atlantique, Blackpink montre que la K-pop s’exporte (très) bien et fait son chemin partout dans le monde.

Lire aussi > En 24 heures, ce clip de k-pop explose les records de vues sur YouTube

Après la signature d’un contrat avec le major américain Interscope Records (Lady Gaga, Eminem, Imagine Dragons …) en octobre 2018, Blackpink a considérablement étendu son influence jusqu’aux États-Unis. « Les Blackpink sont des superstars en devenir. La musique et l’esthétique sont immédiatement frappantes et si différentes de tout ce qui se passe dans la pop musique » déclarait alors le directeur général John Janick. Le même mois, le groupe sortait une collaboration avec la chanteuse Dua Lipa, « Kiss and Make Up ». Particulièrement impliquée dans l’industrie de la mode, Jennie, l’une des chanteuses et rappeuses du groupe, a été choisie par la marque française Chanel pour devenir l’une de ses égéries. Les Blackpink paraissent donc bel et bien parties à l’assaut de la planète. En témoigne une gigantesque tournée mondiale (en cours) en partenariat avec la marque automobile Kia. Si vous voulez les voir, cependant, il vous faudra voyager, les quatre filles dans le vent ne passant pas par la Belgique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#BLACKPINK #블랙핑크 #JENNIE #제니 #KILLTHISLOVE #COMEBACK #TEASERPOSTER #20190405 #RELEASE #YG

Une publication partagée par BLΛƆKPIИK (@blackpinkofficial) le

CIM Internet