Paris Match Belgique

Clip Match : Les 5 clips qu’il ne fallait surtout pas manquer cette semaine

odezenne

Après son dernier album "Au Baccara", Odezenne a lâché le clip de "Bleu Fuchsia", nouveau titre de son prochain EP prévu pour septembre. | © Universeul.

Musique

Chaque vendredi, Paris Match Belgique fait le tri dans les clips sortis durant la semaine, pour ne vous proposer que le meilleur et l’immanquable.

Loyle Carner – Angel ft. Tom Misch

Son nouvel et tant attendu album Not Waving, But Drowning tout juste sorti, le rappeur le plus chill de Sa Majesté nous a offert le premier clip issu de ce nouveau projet d’ores et déjà approuvé par ses fans. Dans « Angel », on voit Loyle profiter des joies de l’amitié et de la simplicité dans la campagne portugaise, en compagnie de son buddy de longue date, Tom Misch. Doux pour les oreilles et ô combien bon pour le coeur. Il se produira au Botanique dans une Rotonde archi sold-out le 15 mai prochain.

Lire aussi > Clip Match : Les 6 clips qu’il ne fallait pas manquer cette semaine

Los Retros – Someone To Spend Time With

Le très jeune Californien d’origine mexicaine Mauri Tapia [19 ans], a.k.a. Los retros [il a choisi ce nom en hommage au groupe chilien Los Angeles Negros], s’illustre cette semaine avec l’ensoleillé « Someone To Spend Time With ». Ses paroles emplies de mélancolie [il nous parle du fait de se sentir seul même lorsque l’on est entouré] et teintées de délicatesse s’accordent parfaitement à celles de son invitée sur ce morceau, Firelordmelisa. Le clip nous montre une jeunesse qui a l’air de s’ennuyer sec dans une « party » californienne un peu brumeuse. Sa pop lo-fi fait mouche et un premier EP, à paraître chez Stones Throw Records, arrive d’ici peu. Vite, on en veut plus.

Odezenne – Bleu Fuchsia – Clip Officiel

Les Bordelais avaient mis tout le monde d’accord avec Au Baccara, leur dernier opus magistral. Ils nous reviennent déjà avec « Bleu Fuchsia », titre qui préfigure la sortie d’un nouvel EP en septembre. Le clip réalisé par Alix Caillet et Romain Winkler voit Jacques, membre du groupe, déambuler sur la plage face au coucher de soleil. Coucher de soleil qui décidément obsède et fascine le trio car déjà omniprésent dans le superbe « Au Nucléaire ». La suite part dans un trip psychédélique bien barré, attention les yeux. Vous les retrouverez au festival de Dour le 14 juillet. Nul doute qu’ils fêteront leur pays comme il se doit.

FKA twigs – Cellophane

La britannique d’origine jamaïcaine FKA twigs, trop silencieuse depuis 2015 et son dernier EP M3LL155X, s’offre un retour des plus divins avec le grâcieux « Cellophane », savamment teasé sur les réseaux la semaine précédant sa sortie. On la retrouve autour d’une barre de pole dance, réalisant des prouesses, croisant des personnages étranges et s’éloignant vers les cieux. Á la manière d’Icare, elle finit par chuter dans un langoureux tourbillon majestueux. Pas de date en Belgique prévue pour l’instant, mais vous pourrez la retrouver au festival We Love Green à Paris le 1er juin prochain.

Lire aussi > Les 10 artistes à ne pas manquer aux Nuits Botanique

Yôkaï – Petit Indien N°3

Yôkaï, c’est un collectif bruxellois fondé en 2011 composé de huit musiciens multi-instrumentistes issus de scènes multiples. Leur album éponyme sorti en février dernier avait marqué les esprits de par son côté singulier et novateur. Seule chanson à proprement parler de l’album [les autre titres ne sont presque qu’exclusivement instrumentaux], « Petit indien N°3 » est illustré d’un clip qui nous emporte dans un montage d’images impressionnistes et poétiques, qui n’est pas sans rappeler le cinéma expérimental des années 70. Yôkaï sera en concert aux Nuits Botanique le samedi 4 mai en compagnie du rock anatolien d’Altin Gün. À ne pas manquer.

CIM Internet