Paris Match Belgique

Angèle encensée par le prestigieux New York Times dans la liste des artistes européens à suivre absolument

angèle new york times

La chanteuse le 14 mai, juste avant de se produire en ouverture du Festival de Cannes. | © Capture d'écran Instagram / @angele_vl.

Musique

Le très réputé quotidien américain a dévoilé le classement des 15 artistes européens qu’il faut découvrir d’urgence.

Son ascension n’a visiblement pas de limites et on se demande bien où va s’arrêter la phénoménale trajectoire empruntée par Angèle. La jeune chanteuse, qui accumule les « triple disque de platines » et récompenses avec Brol [Victoires de la musique, Red Bull Elektropedia Awards et on en passe], fascine son monde. Et c’est au tour du grand New York Times d’être charmé par les talents de la Belge de 23 ans.

Lire aussi > Angèle ouvre le Festival de Cannes avec une prestation lumineuse [VIDÉO]

Le quotidien américain, qui a dévoilé une liste des 15 artistes européens à décourvir d’urgence, y glisse assez naturellement l’idole des adolescent(e)s et s’extasie devant la fulgurante et insolente réussite de notre pépite nationale, la présentant comme « peut-être la plus grande star de la pop francophone ». Rien que ça. Une récompense méritée et qui va sans aucun doute booster encore plus l’aura dont elle bénéficie. La musique étrangère ayant historiquement du mal à s’exporter outre-Atlantique, ce dossier du NYT est une première percée qui vaut son pesant d’or.

« Il y a deux ans je jouais dans un petit bar à Bruxelles tous les jeudis »

En légende, l’auteur de l’article précise que la musique d’Angèle s’adresse aux « fans de Lana del Rey » … Un peu réducteur, même si on aime les sonorités lascives de l’Américaine, mais on ne boudera pas notre plaisir pour autant. Alors qu’elle rencontrait l’équipe du quotidien il y a une dizaine de jours, la chanteuse prenait la pleine mesure d’un destin qui s’est accéléré brusquement : « Parfois je n’y crois toujours pas. Tout est arrivé tellement vite. Il y a deux ans je jouais dans un petit bar à Bruxelles tous les jeudis (…) Et maintenant ça », raconte une jeune fille pleine de recul avant de performer au Zénith de Lille devant 7000 personnes.

angele new york times
Capture story Instagram / @angele_vl.

Celle qui a ouvert le Festival de Cannes la semaine dernière avec une prestation éblouissante, et à qui certains prédisent déjà un destin au cinéma, revient sur sa famille, ses parents Laurence Bibot et Marka, son frère Roméo Elvis, et les messages féministes qu’elle tente de faire passer sur un ton léger. « Quand j’ai écrit ‘Balance ton Quoi‘, je n’ai pas du tout pensé au message politique. C’était seulement des constats. Comme le fait de ne pas pouvoir marcher dans la rue sans avoir peur et, en tant que femme, d’être prise moins au sérieux qu’un mec ».

Lire aussi > Après « Balance ton quoi », Angèle se lancera-t-elle dans le cinéma ?

Dans le classement, on retrouve tous ceux qui vendent des disques à la pelle aux quatre coins de l’Europe. Côté francophonie se glissent également Aya Nakamura pour la France, forte de ses tubesques « Djadja » et « Pookie », et la Suissesse Vendredi Sur Mer, a.k.a. Charline Mignot, avec sa pop grésillante. Que des femmes, dont les Américains vont découvrir tous les talents. Pour en devenir fous ?

La playlist concoctée par le NYT :

CIM Internet