Paris Match Belgique

Comment la France a perdu deux places au classement final de l’Eurovision

eurovision france

Le représentant de la France Bilal Hassani est passé de la 14e à la 16e place du classement. | © Jack GUEZ / AFP

Musique

En raison d’une erreur survenue lors du concours, le classement final de l’Eurovision a été légèrement bouleversé.

 

Cette année, ils étaient 189 millions de téléspectateurs à suivre la finale de l’Eurovision. Samedi 18 mai à Tel-Aviv, les Pays-Bas ont remporté la 64ème édition du grand concours européen de la chanson, suivis de l’Italie et de la Russie.

Surprise, moins d’une semaine après que le classement des 26 finalistes ait été révélé, les organisateurs viennent d’annoncer que le classement avait été modifié, suite à la disqualification de la Biélorussie, rapportent nos confrères du Soir et La Dernière Heure.

Chaise musicale

Que les fans de Duncan Laurence se rassurent : sa chanson « Arcade » qui avait tant ému le public (et les bookmakers) demeure en tête du classement, tout comme ses concurrents italiens, russes et suisses – toujours respectivement en deuxième, troisième et quatrième position. Mais le classement se bouscule à partir de la 5e et 6e position, où la Suède prend la place de la Norvège, tout comme la Macédoine le fait avec l’Azerbaïdjan. Si l’Australie, l’Islande ou encore Israël conservent leur place initiale, la France dégringole quant à elle de deux places dans le classement, passant de la 14e à la 16e position.

Lire aussi > Le pire de l’Eurovision 2019 : Ceux qu’on aurait préféré ne pas entendre

D’autres pays ont également eu la mauvaise (ou la bonne) surprise de voir leur score changer, comme l’Espagne (passée de 21e à 22e), l’Allemagne, (de 24e à 25e) ou encore Chypre (qui a gagné deux places, passant de 15e à 13e). Le Royaume-Uni reste toutefois dernier du classement.

Erreur de calcul

En guise d’explication, l’Eurovision a publié un communiqué dans lequel il explique les raisons de ces changements. « Le jury de la Biélorussie a été révoqué suite à la divulgation de ses votes lors de la première demi-finale, ce qui est contraire aux règles du concours Eurovision de la chanson », explique-t-on. En effet, lors de la première demi-finale du concours le 14 mai dernier, la Biélorussie a révélé – contrairement au règlement – le vote de ses candidats préférés pendant une interview. Résultat, les organisateurs ont pris la décision stricte de supprimer le vote du jury biélorusse du classement final. « Afin de se conformer aux règlements, l’UER a travaillé avec la société Digame pour créer un résultat de substitution – calculé sur la base des résultats d’autres pays affichant des résultats de vote similaires –, approuvé par la société Ernst & Young, afin de déterminer les votes du jury biélorusse pour la grande finale », poursuit le communiqué. Mais une erreur survenue lors de l’encodage des votes a faussé les résultats… et donc les points attribués aux finalistes.

Lire aussi > Eurovision : Parée de drapeaux palestiniens, la prestation de Madonna passe (encore plus) mal

Dans son communiqué, l’Union européenne de radio-télévision (UER) – qui organise l’Eurovision – regrette cette erreur qui « n’a pas été identifiée plus tôt » et promet de tout faire pour « éviter que cela se reproduise ». En attendant la prochaine édition et dans le but de « respecter le travail des artistes », l’organisme a publié les nouveaux résultats, après correction.

CIM Internet