Paris Match Belgique

Les Rolling Stones cèdent (enfin) les droits de cette célèbre « symphonie »

Mick Jagger et Keith Richards renoncent aux droits de Bitter Sweet Symphony. | © Flickr/Rogelio A. Galaviz C

Musique

Tout le monde se souvient du clip de « Bitter Sweet Symphony », qui a marqué l’année 1997. Retour sur un litige qui a vu s’opposer les musiciens de The Verve à l’un des plus célèbres groupes de rock au monde, les Rolling Stones.

N°2 au Royaume-Uni et douzième aux États-Unis en 1997, nominée aux Grammy Awards de la meilleure musique rock, plus de 346 millions d’écoutes sur Spotify, la chanson « Bitter Sweet Symphony » du groupe The Verve ne leur aura pourtant pas rapporté un seul centime. Jusqu’à aujourd’hui ! Après avoir perdu les droits sur les royalties de la chanson au profit des Rolling Stones, qui les avaient accusés de plagiat, Richard Ashcroft, leader du groupe The Verve, a annoncé dans un communiqué avoir enfin réglé le litige, 22 ans après. Et c’est Mick Jagger et Keith Richards qui auraient décidé de faire ce geste.

Les Rolling Stones en voulaient plus

La controverse avait éclaté deux décennies auparavant, après que le groupe de rock The Verve a demandé l’autorisation d’essayer une version symphonique de « The Last Time », un morceau des Rolling Stones enregistré en 1965. Ces derniers avaient accepté de concéder une licence avec seulement cinq notes réutilisables de l’enregistrement en échange de 50% des redevances de la chanson.

Lire aussi > La santé fragile de Mick Jagger reporte la prochaine tournée des Rolling Stones

Alors que le morceau commençait à battre tous les records outre manche, la société ABKCO Records, en charge du groupe des Rolling Stones, avait accusé le groupe de Richard Ashcroft d’avoir dépassé les limites d’utilisation prévue dans la licence d’exploitation. L’accord avait été annulé, une plainte pour plagiat déposée et le groupe The Verve avait alors renoncé à toutes ses redevances et à ses droits de publication sur « Bitter Sweet Symphony ».

Lire aussi > Opéré du coeur avec succès, Mick Jagger « se sent beaucoup mieux »

Richard Ashcroft exprime ses remerciements « sincères et respectueux à Mick Jagger et Keith Richards » qui ont accepté « sans hésitation et sans condition » de céder ces redevances au chanteur du groupe The Verve. Le groupe, qui s’était notamment séparé en 1999 avant de se réunir à nouveau en 2008, peut désormais revendiquer pleinement le titre « Bitter Sweet Symphony » qui restera comme l’une des chansons mythiques du rock des années 90.

CIM Internet