Paris Match Belgique

Flavien Berger sort un album surprise (et se démarque encore)

flavien berger

"Bonjour, la radio contre-temps, la radio des morceaux qui n'existent pas encore". | © Valérie Le Guern, Maya de Mondragon, Juliette Gelli

Musique

Voilà une nouvelle qui devrait rendre votre vendredi encore plus beau. Près d’un an après Contre-Temps, Flavien Berger sort, sans prévenir, un album surprise Radio contre-temps, « la radio des morceaux qui n’existent pas encore ».

 

Flavien Berger nous le confiait il y a près d’un an, à l’occasion de la sortie de son deuxième album Contre-Temps : « faire des choix, c’est le truc le plus compliqué dans [sa] vie. » Pour arriver à en faire, le compositeur français expliquait qu’il s’entoure des bonnes personnes. Lorsqu’il travaille sur un album, il envoie des ébauches de morceaux commentées à son label. Une méthode bien à lui pour rentrer davantage dans son univers et arriver à ne sélectionner que les meilleurs. Mais rien n’est à jeter lorsque c’est créé par Flavien Berger. L’artiste au style inclassable a donc décidé de partager les morceaux (avec leurs commentaires audio) qu’il n’a pas gardés sur Contre-Temps. Moins d’un an après ce voyage dans le temps, le Parisien propose un voyage intérieur dans son esprit avec Radio contre-temps, une sorte de making-of de son fantastique deuxième album.

Lire aussi > Flavien Berger : « Je fais de la musique de science-fiction »

« L’idée c’est de vous faire écouter les morceaux en cours. Là où j’en suis, là où j’aimerais aller. C’est un instantané de travail. Alors c’est parti, on embarque sur les ondes de radio contre-temps, la radio des morceaux qui n’existent pas encore », explique le musicien autodidacte comme introduction. Sorti sans prévenir ce vendredi, ce troisième album comporte 18 pistes inédites.

Entre discussions entre amis, plages minimalistes et maquettes plus élaborées, Flavien Berger repousse un peu plus les limites de la création, en sortant un disque totalement immersif. L’auditeur plonge dans son univers, dans son laboratoire. Un vrai régal.

Mots-clés:
album Flavien Berger
CIM Internet