Paris Match Belgique

Clip Match : Les 5 clips qu’il ne fallait pas manquer cette semaine

clip

"Fancy" d'Isaac Delusion. | © Capture d'écran YouTube

Musique

Chaque vendredi, Paris Match Belgique fait le tri dans les clips sortis durant la semaine, pour ne vous proposer que le meilleur et l’immanquable.

Hot Chip – Bath Full of Ecstasy

Prenez un bain rempli d’ecstasy avec Hot Chip ! Pour leur nouveau clip « Bath Full of Ecstasy », les Anglais mettent en scène un youtubeur qui critique un jeu vidéo du même nom. Dans un style retro coloré, s’inspirant des jeux japonais de fin des années 80, « Bath Full of Ecstasy » propose de se mettre dans la peau de chaque membre du groupe afin de délivrer le royaume ensorcelé. À l’aide d’un micro et de sympathiques personnages, chaque personnage doit faire revenir les mélodies et les couleurs afin de ramener la joie au sein du royaume, explique le groupe dans un communiqué. Qui veut y jouer ?

Isaac Delusion – Fancy

Un autre clip rétro et coloré, mais dans un autre style. Avec « Fancy », Isaac Delusion dévoile le premier extrait d’un nouvel album dont la sortie est fixée au 8 novembre prochain. Sous une mélodie électro aux sonorités légères, les Parisiens présentent un décor cartonné tout droit sorti d’une pièce de théâtre pop inspirée du mouvement de Memphis des années 80. Un clip esthétique qui mêle art et danse, jusqu’au coucher de soleil.

Oxmo Puccino ft. Orelsan – Ma Life

Une des légendes du rap français fait son grand retour. Pour marquer la sortie de son dernier album La nuit du réveil ce vendredi 6 septembre, Oxmo Puccino rassemble plusieurs générations en sortant le clip de son duo avec Oreslan « Ma Life ». Très complices dans une voiture, les deux rappeurs remercient la vie et, après avoir longtemps galéré, savourent leur succès.

River into Lake – Devil’s Hand

Le nouveau projet de Boris Gronemberger, tête pensante des Bruxellois V.O. et ancien batteur de Girls in Hawaii, se dévoile avec le titre Devil’s Hand. Et son clip pré-cataclysme. Dans un pensionnat au milieu de la forêt, les résidents en combinaison jaune aux faux airs de Kill Bill se préparent à l’apocalypse. « Le titre ‘Devil’s Hand’ parle de tous ceux qui oeuvrent en marge du chemin qu’on essaie de nous faire suivre. C’est une dose de courage pour les plateformes citoyennes, les migrants, les gilets jaunes, les Greta Thunberg, et autres héros en tous genres… », confie le leader du groupe belge.

Billie Eilish – all the good girls go to hell

Doit-on encore la présenter ? Après le succès de « Bad Guy », Billie Eilish sort le clip de « all the good girls go to hell ». Voilà la jeune artiste en ange déchu, qui tombe littéralement du ciel, déambulant dans la nuit entre les flammes et portant ses ailes noires comme un fardeau. Bien dark, comme on l’aime. Mais pour Billie Eilish, l’enfer est en réalité rien d’autre que le monde dans lequel nous vivons : « Notre terre se réchauffe à un rythme hallucinant, les calottes glaciaires fondent, nos océans se développent, notre faune est empoisonnée et nos forêts brûlent », a-t-elle expliqué, rappelant la date du sommet sur le climat prévu à New York le 23 septembre 2019.

CIM Internet