Paris Match Belgique

Jay Z disparaît de Spotify et d’Apple Music

Le rappeur américain a retiré ses morceaux de Spotify pour remonter la cote de Tidal, son propre si de streaming. | © Flickr : whittlz

Musique

La totalité des albums du rappeur américain a été enlevée de la plateforme de streaming.

Pour faire sorte que les gens écoutent sa musique sur son propre service de streaming, le chanteur américain a pris les grands moyens : il a retiré d’Apple Music et de Spotify la quasi-totalité de ses albums.

Lire aussi : Taylor Swift : sa querelle avec Spotify se poursuit

Ce qui pourrait s’apparenter à un bug informatique n’est que la volonté de Jay-Z. La firme suédoise a confirmé à Billboard cette suppression avait été effectué « sur demande de l’artiste ». Ce dimanche 9 avril, seuls les titres de Jay-Z en collaboration avec d’autres artistes étaient encore disponibles sur Spotify.

© Photo : Ole Spata/dpa

Le rappeur, à la tête de Tidal, son propre service de streaming, souhaiterait ainsi rattraper son retard sur Spotify, leader sur le marché. Lancé en 2015, le service de streaming de Jay-Z aurait attiré un peu moins de trois millions d’abonnés, soit beaucoup moins que Spotify (50 millions), Apple Music (20 millions) et Amazon (10 millions).

Lire aussi : Ed Sheeran décroche la médaille d’or d’écoutes sur Spotify

Ce n’est pas la première fois que l’artiste poussent ses fans vers son service de streaming. Suite au lancement de Tidal, Jay Z avait retiré son premier album, « Reasonable Doubt », de la concurrence. Puis, l’an dernier, c’est la série des « Blueprint » qui a disparu d’Apple Music, Spotify et compagnie. Toujours en faveur de Tidal, bien sûr.

(Avec Belga)

CIM Internet