Paris Match Belgique

Fly Away Experience : Le festival au supplément d’âme qui fait toute la différence

fly away festival

Hugo Barriol dans un set-up de rêve. Qui dit mieux ? | © A2pix / Fly Away.

Musique
Toute la semaine, Paris Match Belgique plonge en immersion au sein de la communauté Fly Away. Nos impressions sur cette grande fête depuis la Grèce, entre concerts aux décors magiques et fiestas plus qu’enlevées.

 

Une balade les pieds sur le sable chaud à écouter le bruit des vagues, tranquille sous un soleil de plomb. Les formes ondulées des îles environnantes se dessinent au loin. Difficile de rêver mieux. Enfin si, le Fly Away vous offre ce supplément d’âme qui fera de ce séjour un moment inoubliable. Car au bout de cette promenade on commence à discerner des notes. Les basses se font plus fortes, une voix résonne au loin. Le pas s’accélère, la foule est dense, excitée et la fête à son firmament. Alice on the Roof a conquis un public bercé par ses merveilleuses mélodies et enchaîne ses hits, du tubesque « Lucky You » au mélancolique « Malade ».

alice on the roof
Alice on the Roof, en solo, électrise la plage du Fly Away. © A2pix / Fly Away Festival.

Lire aussi > Fly Away Festival : On s’est envolé pour les îles grecques (ou une certaine idée du paradis)

Tout oublier

Avant que la native de Mons n’enchante la plage du Fly Away, c’était après-midi détente à Gregolimano. Quand certains se passent la crème et se dorent la pilule en plein mois d’octobre, d’autres s’enjaillent au tournoi de pétanque qui n’en finit plus de faire des adeptes. Au loin, on aperçoit les vagues créées par les fous du ski nautique. Un morceau jazzy s’empare du coin lounge. La vie est plutôt paisible au Fly Away. Retour sur la scène de la plage. Après Alice, Hugo Barriol et sa voix de crooner viennent parfaire un coucher de soleil du feu de Dieu. On ne peut rêver mieux pour débuter la soirée.

hugo barriol
La classe de Hugo Barriol. © A2pix / Fly Away Festival.

La grande famille du Fly Away est comblée à tous les instants, cajolée par l’organisation et rien ne semble pouvoir perturber l’ambiance parfaite qui règne ici. Alors que la pénombre s’empare de la presqu’île, le dj set de DC Salas, figure connue de la scène électro bruxelloise, commence doucement à enflammer l’ambiance. Déhanchés chaloupés et cocktails à gogo se multiplient. Ça vibre. Ça frissonne. « On oublie tout pendant cinq jours, lance un festivalier, qui avoue avoir « besoin d’un moment comme celui-ci, où je ne dois penser à rien et juste me faire du bien ».

Des soirées de feu

La formule all-in proposée par le festival séduit ce public qui cherche à relâcher la pression. Aller d’un concert à l’autre en attrapant un cocktail, s’attabler avec sa bande de potes et refaire le monde, roupiller dans un hamac 15 minutes, se rafraîchir dans l’immense piscine du club : c’est possible de faire tout ça en un rien de temps au Fly Away.

fly away festival
Bichonné par l’organisation, le public ne peut rêver mieux. © A2pix / Fly Away Festival.

22h30, le français Talisco débarque sur la grande scène du chapiteau. Bête de scène, le beau gosse aux sons pop-rock met tout le monde d’accord avec ses morceaux entraînants. « Your Wish » résonne à fond les ballons et on se dit que la soirée est loin d’être terminée. Gonflé à bloc, le public se dirige vers la « Maison Sauvage » pour une soirée qui promet d’être épique.

fly away festival
Talisco devant un public déchaîné. © A2pix / Fly Away Festival.

 

View this post on Instagram

 

Alors @taliscomusic, ca donne quoi l’expérience @flyawayexperience ? 👀

A post shared by Paris Match Belgique (@parismatchbe) on

Lire aussi > Le Fly Away Festival, la dolce vita en musique

Dans une configuration digne des grands clubs d’Ibiza, la villa est prise d’assaut par un duo d’ambianceurs bruxellois : les habitués Bernard Dobbeleer et Simon LeSaint, qui mettent clairement la pagaille sur le dancefloor. Pogos à l’ancienne, fous rires et boissons qui coulent à flots : la nuit est longue et palpitante. Le retour au bercail se fait au bord de l’eau. Au loin les plus motivés se paient un bain de minuit en mer sous les applaudissements. La magie du Fly Away a encore frappé.

Le Fly Away a également donné naissance à sa version hiver, « Le Refuge », version ski et vin chaud accompagnés par un beau line-up (The Magician, Bali Murphy, Daan…). Ça se passe du 18 au 22 décembre du côté de Pragelato en Italie. Toutes les infos par ici.

CIM Internet