Paris Match Belgique

Clip Match : Les 4 clips qu’il ne fallait surtout pas manquer cette semaine

clip

Le gentil méchant d'Isaac Delusion. | © Capture d'écran YouTube

Musique

Chaque vendredi, Paris Match Belgique fait le tri dans les clips du moment, pour ne vous proposer que le meilleur et l’immanquable.

Yuna – Castaway ft. Tyler, the Creator

2019 continue d’être une excellente année pour Yuna. Après avoir été nommée Most Inspiring Asian Woman aux prochains E!’s People’s Choice Awards et Best South East Asia Act aux MTV Europe Music Awards, la chanteuse malaisienne collabore avec le polyvalent Tyler, the Creator pour son dernier morceau « Castaway », extrait de son album Rouge, sorti en juillet. En décembre prochain, l’artiste de 32 ans, qui cumule déjà plus de 10 ans de carrière viendra défendre ce dernier album au Botanique.

FORM – Trigger

Le groupe parisien FORM dévoile un clip percutant, mettant en scène deux situations malheureusement courantes : les violences conjugales et policières. Dans une ambiance à la fois lourde et planante, « Trigger » illustre ce moment déclencheur où les personnages décident de ne plus prendre sur eux et n’acceptent plus ce qu’ils subissent. Un sentiment de liberté qui les pousse à fuir en dansant. Puissant. Sur les réseaux sociaux, le trio avait partagé ce message qui lui tenait à coeur : « Nous pensons que nous avons tous une gâchette interne. Comme un interrupteur qu’on enclenche pour échapper vers notre liberté, et supprimer une oppression. Parfois quelqu’un presse la gâchette pour nous, ou il arrive qu’on le fasse pour quelqu’un d’autre. L’important est de rester éveillé. La vérité est dans la liberté. La force est dans l’union. »

Michael Kiwanuka – Hero

Avec son clip militant « Hero », Michael Kiwanuka rend hommage aux leaders et grandes figures du mouvement pour les droits civiques aux États-Unis, avec des références à Fred Hampton, Martin Luther King ou encore Malcolm X. « ‘Hero’ raconte que les joyaux de ce monde semblent toujours mourir jeunes et que ceux qui sont opprimés semblent souvent avoir le plus à nous offrir », raconte l’artiste dans un commiqué dont son prochain album prévu le 1er novembre est très attendu. À l’Ancienne Belgique le 24 novembre pour un concert déjà sold-out.

Isaac Delusion – pas l’habitude

Sur une musique solaire, Isaac Delusion joue avec nos émotions. Après une scène d’horreur façon « Thriller », le clip nous fend le coeur lorsqu’il montre la solitude du monstre à la peau rouge. Reclus dans sa caravane, le démon apprend à danser, avant de se rendre à la plage. C’est en jouant à travers les bulles de savon, pieds dans le sable, face au soleil, que le gentil méchant connaîtra le bonheur simple de la vie. À regarder jusqu’au bout.

CIM Internet