Paris Match Belgique

Clip Match : Les 6 clips qu’il ne fallait surtout pas manquer cette semaine

Angèle

Angèle dévoile (déjà) la suite de Brol. | © Capture d'écran YouTube

Musique

Chaque vendredi, Paris Match Belgique fait le tri dans les clips sortis durant la semaine, pour ne vous proposer que le meilleur et l’immanquable.

Pomme – anxiété

Pomme nous dévoile ses Failles, son deuxième album, en mettant des mots et des images sur son « anxiété ». Sous le tic tac constant de l’horloge, la jeune chanteuse française pivote, tourbillonne, coincée dans un tube à essai qui se remplit progressivement d’eau. Dans une froideur technoligique, des images défilent, évoquant la maladie,la foule, la pression sur le corps des femmes… L’ambiance est pesante, anxiogène, mais résonne en nous. Elle sera le 1er mai à Bruxelles, dans le cadre des Nuits du Botanique.

SebastiAn – Sober feat. Bakar

Avant la sortie de ce deuxième album Thirst, ce vendredi, SebastiAn ravivait ses fans avec un cinquième extrait, « Sober », avec le Londonien Bakar en featuring. Mettant en scène Félix Maritaud, vu notamment dans 120 Battements par Minute, le clip est réalisé par Nathalie Canguilhem qui a déjà collaboré avec Booba, Anthony Vaccarello, le directeur artistique de Saint Laurent, mais aussi Charlotte Gainsbourg. Que du beau monde.

Angèle – Oui ou non

Et de deux. Près d’un mois après « Perdus » et son sublime colors show, Angèle dévoile un nouvel extrait de la réédition de son premier album Brol : l’entraînant « Oui ou non », avec un clip plein de dérision. Dans cette vidéo une fois encore réalisée par Brice VDH, la talentueuse chanteuse parodie les publicités – des céréales au sang bleu des protections hygiéniques -, montrant à nouveau son potentiel comique. Alors, c’est oui ou bien c’est non pour le cinéma ?

Dua Lipa – Don’t Start Now

Elle est officiellement de retour. Après des semaines de teasing, Dua Lipa a dévoilé son dernier titre « Don’t Start Now ». Pour le plus grand plaisir de ses fans, qui moins d’une semaine après sa diffusion, ont déjà regardé son clip coloré plus de 21 millions de fois. « J’ai choisi de sortir cette chanson en premier pour pouvoir clore un chapitre de ma vie et en commencer un autre, dans une nouvelle ère et avec un nouveau son ! Cette chanson parle de la façon dont on peut passer à autre chose sans permettre à quiconque de s’y opposer. ‘Don’t Start Now’ est assez nostalgique, très influencée par le disco et surtout très différente de mes autres chansons. Mais c’est toujours de la pop comme le sera mon prochain album », explique la chanteuse.

Suzane -Il est où la SAV ? feat. Témé Tan

Préoccupée par une pollution globale et « flippante », Suzane se demande où est le servic après vente, avec le chanteur belge Témé Tan. À Mbeubeuss, au Sénégal, dans une des plus grandes décharges à ciel ouvert du monde, la chanteuse française veut sensibiliser à la pollution des déchets. « On décrit une réalité, avec des images dures, mais aussi solaires car il y a un peu d’espoir : au loin, on voyait des palmiers, de la faune, peut-être qu’on ne va pas tout ensevelir, qu’on va garder des bouts de terre intactes », raconte-t-elle.

ROSALÍA – A Palé

Un retour en force. Un an après avoir explosé dans le monde entier, la « bomba » qui réinvente le flamenco, Rosalía n’a pas peur de s’aventurer vers d’autres styles avec « A Palé », à la sonorité plus trap, coproduit par ses soins et son collègue de toujours, El Guincho. Dans un entrepôt, l’Espagnole de 26 ans arbore un monosourcil prononcé (un hommage à Frida Kahlo ?), exhibe ses dents en or et enjambe les containers. Elle ne recule devant rien.

CIM Internet