Paris Match Belgique

Exclu : Great Mountain Fire n’a pas froid aux yeux dans son nouveau clip

Great Mountain Fire

Great Mountain Fire, toujours aussi inspiré. | © DR

Musique

Découvrez en exclusivité le clip de « Move On », extrait du prochain album de Great Mountain Fire. Revigorant.

« Comment évoluer ? » C’est la question complexe que se pose tout artiste. Certains enchaînent les disques qui se ressemblent, d’autres décident de prendre leur temps pour proposer à chaque fois un projet nouveau et atypique. Great Mountain Fire fait partie de cette deuxième catégorie. Après Canopy en 2011 et Sundogs en 2015, le groupe pop psyché est de retour. Il passe au niveau supérieur, sans pour autant dire adieu à son style, celui de se libérer le plus possible des codes ou des étiquettes. Si leur style est plutôt « improbable » – présentons-le ainsi -, les Bruxellois donnent toujours envie de bouger, même sur leurs morceaux les plus calmes. La preuve, encore une fois, avec « Move On ».

Lire aussi > Ces 15 morceaux belges que l’on avait oubliés

Cuistax et Mer du Nord

Après « Look Up », à mi-chemin entre Parcels et Unknown Mortal Orchestra, Great Mountain Fire sort un nouveau morceau, plus léger mais tout aussi accrocheur, extrait de leur prochain album Movements, dont la date de sortie n’est pas encore connue. Le clip, lui, est déjà là.

Sous la caméra de leur ami Yoann Stehr, la bande de potes nous plonge dans le froid de la Mer du Nord en plein hiver. Habillés simplement d’un bonnet et d’un maillot colorés, les cinq mecs qui n’ont pas froid aux yeux roulent en cuistax, courent dans les dunes et finissent par plonger dans l’eau glaciale. Malgré le froid, le vent et les obstacles, ils continuent d’avancer.

« Dans ‘Move On’, on explore de manière ironique le sentiment d’incapacité à se dépasser soi-même, à sortir de sa zone de confort, des mauvaises habitudes que l’on peut avoir à toujours fuir les problèmes et les conflits », explique le groupe avant la sortie officielle de leur nouveau clip, ce vendredi. Thomas en a eu l’idée, après l’une ou l’autre relation où il se fatiguait « à tout ressasser, à faire du surplace alors qu’il [lui] suffisait d’aller de l’avant pour ne pas finir par me détruire dans cette situation non épanouissante », explique le dernier à avoir rejoint le groupe. « Je ressens ça aussi dans les problématiques climatiques et sociales aujourd’hui où l’on se retrouve dans une position où nous n’avons plus d’autres options que d’avancer ! Nous devons tous prendre conscience qu’on ne peut plus faire demi-tour ou attendre que quelqu’un nous force à agir, à choisir à notre place. Nous devons prendre notre destin en main et aller de l’avant. » 

 

View this post on Instagram

 

Simply overexcited to introduce our new record MOVEMENTS, drawn by @13pulsions, coming 2020.

A post shared by GREAT MOUNTAIN FIRE (@greatmountainfire) on

CIM Internet