Paris Match Belgique

Tame Impala plagié par une pub chinoise de lait aux myrtilles

Le groupe australien Tame Impala. | © Matt Sav

Musique

L’entreprise chinoise Mengniu a utilisé une reprise de « The Less I Know The Better » sans autorisation du groupe australien Tame Impala. Le chanteur, Kevin Parker, menace de faire un procès.

Le plagiat est parfois subtil, souvent évident. Dans ce cas-ci, c’est plutôt la deuxième option. Dans sa publicité pour du lait goût myrtilles, la marque chinoise Mengniu utilise une musique qui ressemble (très) fortement à l’un des succès de Tame Impala. Ils n’ont vraisemblablement pas négocié les droits d’utilisation car le chanteur, Kevin Parker, a menacé de leur faire un procès, dans un post sur Instagram.

Lire aussi : Accusé de plagiat, l’artiste Jeff Koons vient d’être condamné pour contrefaçon

I mean COME ON guys at least put some effort in. @sonyatvaustralia #Lawsuit #nowitsmyturn

A post shared by Tame Impala (@tame__impala) on

Pour accompagner cet extrait de publicité, le chanteur et cerveau du groupe a écrit en légende : « Allez, les mecs, mettez-y au moins du vôtre ». Un post qu’il redirige vers Sony ATV Publishing, l’entreprise qui s’occupe des conditions d’utilisation des musiques du groupe.

La pilule semble mal passer pour Parker qui laisse entendre qu’une poursuite judiciaire est envisagée, avec le hashtag lawsuit. Un procès perdu d’avance pour la marque chinoise, tant la ressemblance avec le tube « The Less I Know The Better », sorti en 2015, est évidente.

Mots-clés:
plagiat tame impala
CIM Internet