Paris Match Belgique

« Ok Boomer » : Dans un discours bien perché, Florent Pagny plombe l’ambiance aux Victoires de la musique

florent pagny victoires de la musique

Le chanteur sur le tapis rouge des Victoires. | © Alain JOCARD / AFP.

Musique

Il est arrivé à tous nous enterrer.

Choisi comme président de l’édition 2020 des Victoires de la musique, Florent Pagny était en mode roue libre au moment de son discours d’ouverture ce vendredi soir. Soudainement devenu historien de la musique, le chanteur de « Ma Liberté De Penser » a pris son temps pour nous expliquer comment l’industrie avait changé et évolué. Et bien failli endormir toute l’assemblée de La Seine Musicale, à Paris.

Lire aussi > Victoires de la musique : Angèle ne repart qu’avec un trophée, Clara Luciani et Katerine sacrés

« Quand on entend les taux pratiqués, on se dit que c’est un peu honteux »

Décousu et plutôt long, son discours est revenu sur l’avènement des plateformes de streaming, le fonctionnement des maisons de disques ou encore les revenus des artistes. « Il y a une mutation, le streaming. Il va prendre le pouvoir et sera notre futur (…) Par nos téléphones, nous allons pouvoir consommer notre musique à notre gré », nous dit sur un ton prophétique le chanteur. Merci pour l’info.

« Le seul petit problème, c’est qu’on oublie un peu ceux qui fournissent la matière première : les artistes », avance-t-il. Et là, on voit venir celui qui a depuis longue date exprimé son désir de payer moins d’impôts : « Quand on entend les taux pratiqués, on se dit que c’est un peu honteux (…) J’ai eu une vision, qui est un message d’espoir à tous nos artistes. Très prochainement, nous, les artistes, nous n’aurons plus d’intermédiaires. Nous serons en direct avec le public. Chaque artiste aura sa plateforme », présage-t-il alors dans un message hallucinant mais surtout très malaisant.

Lire aussi > Victoires de la musique : Le discours féministe (et adorable) de Philippe Katerine touche la Toile en plein coeur

L’expression « OK Boomer » a alors fleuri sur les réseaux sociaux, reprenant ce mème utilisé pour tourner en dérision les attitudes stéréotypées et dépassées de la génération des baby boomers. Et e chanteur est devenu le temps d’une soirée la cible favorite des internautes.

CIM Internet