Paris Match Belgique

Eurovision : Russel Crowe sait déjà pour qui il va voter (et on est 100% d’accord avec lui)

islande eurovision Daði Freyr

La rafraîchissante bande islandaise composée de Dadhi Freyr et son groupe Gagnamagnidh. | © Andvari Productions.

Musique

L’Islande est d’ores et déjà la grande favorite de la compétition avec un titre parfait.

Désignés favoris par les bookmakers pour remporter l’Eurovision en mai prochain, l’Islandais Dadhi Freyr et son groupe Gagnamagnidh sont en tous cas bien partis pour conquérir l’Europe, avec ou sans le trophée à la clé. Carton sur les réseaux, le morceau aux sonorités eighties « Think about Things » a été sélectionné ce samedi pour représenter l’île nordique lors du concours de la chanson.

Lire aussi > Eurovision : Madonna fait disparaître les fausses notes de sa prestation

Déjà au top des classements en Allemagne et en Islande, le titre enjoué et minimaliste voit la jolie bande arborer des pulls verts qu’on adore. Mais le meilleur reste la choré réjouissante proposée par le groupe : balancement de popotins et jeux de pieds simplissimes sont au programme et on est sûr que vous aurez envie d’essayer.

Même Russel Crowe a validé le titre des Islandais en le partageant sur son compte Twitter.

Un projet très sérieux

Lâché sur YouTube le 14 février, le clip officiel approche déjà du million de vues et on ne doute pas que les chiffres vont exploser d’ici peu.

Comme le note 20 Minutes, il est assez rare qu’une chanson concourant à la compétition ne devienne un phénomène avant sa tenue, ce qui en fait un favori tout désigné.

Lire aussi > Clip Match : Les 8 clips qu’il ne fallait surtout pas manquer cette semaine

Décrit comme « une rencontre de l’Eurovision et de Stranger Things » par un journaliste allemand pour expliquer son succès, « Think about Things » n’a rien d’une blague et est un vrai projet artistique, comme l’explique d’ailleurs Dadhi Freyr : « Les paroles sont parmi les plus personnelles que j’ai écrites, a-t-il confié au site ESC Bubble. La chanson parle de ma fille qui est née en avril dernier. J’évoque le sentiment que l’on éprouve durant les premiers jours et les premières semaines après la naissance, lorsque vous savez que vous aimez cet être de tout votre cœur même si vous n’avez que peu d’interactions. »

CIM Internet