Paris Match Belgique

Clip Match : Les 8 clips qu’il ne fallait surtout pas manquer cette semaine

rolling stones criss cross

Les Rolling Stones ne meurent jamais. | © Universal.

Musique

Chaque vendredi, Paris Match Belgique fait le tri dans les clips sortis durant la semaine, pour ne vous proposer que le meilleur et l’immanquable.

 

Great Mountain Fire – CAROLINE

Les Bruxellois et leur pop psyché sont enfin de retour. On vous présentait en février dernier – et en exclu – « Move On », premier extrait de leur prochain album à paraître Movements, dont la date de sortie n’est pas encore connue. On passe la seconde et ce vendredi se dévoile « CAROLINE », un nouvel extrait clippé et petit bijou d’indie pop. Les cinq garçons s’agitent plus qu’à l’accoutumée pour nous servir ce morceau soyeux qui annonce de très belles choses. Sorte de déambulation urbaine à la gloire des créatures que la ville façonne, le doux prénom de Caroline se lit tel un élan empli de nostalgie : « Un homme habillé en femme, amusante et à la fois intimidante par son étrange liberté, une sorte de Cléopâtre new wave, dont on ne connaissait que le nom, transmis de bouche à oreille, et que l’on a souvent vu errer quand on était ados, mais qui semble avoir aujourdhui disparue », nous souffle le groupe. Une bien jolie quête saupoudrée d’un projet artistique abouti et très excitant.

Future Islands – For Sure

Comme c’est bon de les retrouver. Depuis leur base de Baltimore, les trois génies de Future Islands ont dévoilé « For Sure », morceau déjà entendu sur scène lors d’une mini-tournée anglaise en 2019. Il annonce l’opus qui va succéder à l’exceptionnel The Far Field, et l’attente est évidemment énorme envers le trio mené par le luxuriant Samuel T. Herring. On retrouve ici tout le combo qui fait des Américains un groupe à part : du romantisme à tout-va, des grandes lignes synth pop qui font frémir notre petit coeur fragile et plein d’amour, as always. Leur nostalgie réconfortante nous avait terriblement manqué et on est encore marqué de leur brillant passage au Botanique en 2014. La hâte de les revoir vient juste de redoubler.

Jeanne Added – Air

Auréolée de ses deux Victoires de la Musique, Jeanne Added est allée de surprise en surprise cette semaine. Lundi, elle annonçait la sortie de son mini-album Air sorti ce vendredi. Mardi, elle lâchait le minimaliste morceau éponyme majestueusement clippé dans un moyen métrage de 15 minutes. Et surtout, il s’agit ici de son premier titre chanté en français. Dans une nature brumeuse, la chanteuse – qui a élégamment ramené ses cheveux en arrière – s’est entourée des comédien.nes Finnegan Oldfield et Claude-Emmanuelle Gajan-Maull. C’est beau, c’est doux, et on vous recommande d’aller enchaîner direct l’album après le clip.

Lire aussi < Les Rolling Stones menacent Trump de poursuites judiciaires pour avoir utilisé leur musique

The Rolling Stones – Criss Cross

Les papys du rock en ont encore dans le ventre. La bande à Mick Jagger et Keith Richards ne s’arrête visiblement jamais et vient tout juste de lâcher « Criss Cross », titre inédit qui figurera sur l’album remasterisé de Goats Head Soup, dont la sortie est prévue pour septembre. Surtout connu pour le morceau « Angie » – titre ultime pour emballer en soirée, le 13ème album des Stones date de 1973 et va être agrémenté de trois titres inédits : « Criss Cross » donc, « Scarlet » et « All the rage ». On est plutôt hypé par la fraîcheur de ce premier jet, dont le clip bien taré est signé Diana Kunst, et on attend impatiemment la suite.

Jorja Smith – Rose Rouge

Le poing levé et la force de ceux qui résistent. Pour le clip de « Rose Rouge », la plantureuse Jorja Smith a décidé de reprendre une multitude d’images des manifestations survenues à Londres après la déferlante Black Lives Matter. Une vidéo engagée qui rappelle que la jeune femme de 23 ans se mobilise contre les injustices raciales – elle avait déjà marqué sa position contre les violences policières dans le mélodieux « Blue Lights » (« Tu ferais mieux de courir quand les sirènes vont retentir »). Le morceau « Rose Rouge » – qui n’est autre qu’une cover du français St Germain – sera à retrouver dans l’album Blue Note Re:imagined (attendu pour le 25 septembre prochain), qui mettra en avant de nombreuses reprises d’artistes jazz par la scène UK actuelle. On y retrouvera entre autres Ezra Collective, Ishmael Ensemble ou encore Alfa Mist. Que du très très bon.

p-rallel – Soulboy (Ft. Greentea Peng)

On reste au royaume de Sa Majesté en compagnie du très prometteur producteur p-rallel, qui s’associe pour « Soulboy » avec la très cool Greentea Peng. Et le duo nous livre une ballade dub aux beats ensoleillés. Le bonbon se déguste très vite et on reste sur notre faim. Si vous ne connaissiez pas l’ensorcelante Greentea Peng, on vous conseille d’y jeter un coup d’oeil, ne serait-ce que pour son solaire « Mr. Sun (miss da sun) », véritable petit bijou néo-soul.

Papooz – The Garden

Après nous avoir fait siroté un jus vert bien corsé aux accents bossa, puis passer les portes d’un night-club brumeux où l’on se déhanche sur du yacht rock en col pelle à tarte, Papooz nous installe désormais dans son jardin. Pendant 4 minutes, laissez-vous vous prélasser aux sons d’une guitare slide que George Harrison n’aurait pas reniée. Et croquez donc la pomme tendue par Ulysse et Armand, si vous osez. (Raphaël Papiau)

Lire aussi > Louane surprend tout le monde avec un morceau écrit par Damso

Bonus :

Prudence – Offenses & Passionfruit (Drake Cover)

Ceci n’est pas un clip mais on ne pouvait pas resister à l’idée de vous partager la nouvelle merveille concoctée par La Blogothèque, qui a cette semaine mis à l’honneur Prudence, nouveau projet musical d’Olivia Merilahti, mieux connue comme étant la (superbe) voix du duo The Dø qu’elle formait avec Dan Levy. La chanteuse nous offre une pause bucolique dans ce « A Take Away Show » qui rappelle furieusement celui donné avec son ancienne formation, qui totalise près de 40 millions de vues sur YouTube. Pleine de grâce, la Franco-Finlandaise enchaîne son récent « Offenses » et s’offre une cover du « Passionfruit » de Drake s’il vous plaît. On arrête de parler et on vous laisse déguster.

CIM Internet