Paris Match Belgique

Festivals d’été en Belgique ? La Flandre avance une date, la fédération Wallonie-Bruxelles reste très prudente

A Dour, lors de l'été 2019... Quid de 2021 ? La fédération ne peut ni ne veut s'avancer trop vite... | © BELGA PHOTO HATIM KAGHAT

Musique

Le secteur de la culture n’a toujours aucune perspective en ce début d’année 2021. Cinémas, théâtres, salles de concert sont toujours fermés. Seuls les musés tentent de survivre en accueillant du public. Au niveau de la musique se pose la question des festivals de plein air. Quid l’été prochain ?

 

Le ministre flamand de la Culture, Jan Jambon, a convenu avec le secteur des festivals qu’au plus tard à la mi-mars une décision sera prise sur l’organisation des festivals d’été, a-t-il indiqué ce jeudi au parlement flamand a-t-on appris de l’agence Belga. La crise sanitaire a empêché la tenue de ces événements en 2020.

Pour ce qui est de cette année, le ministre veut d’abord y voir plus clair sur l’avancée de la vaccination contre la covid-19. « J’espère de tout mon coeur que des choses seront à nouveau possibles pour les festivals qui n’étaient pas possibles l’an passé. Mais il est trop tôt pour le moment pour pouvoir en dire plus », a expliqué M. Jambon (N-VA), qui est également ministre-président flamand. La Flandre abrite plusieurs festivals qui attirent beaucoup de festivaliers chaque année : Werchter, Tomorrowland, Pukkelpop… pour le plus gros et plus connus. Il en existe des tas d’autres également comme en Wallonie et à Bruxelles.

La fédération Wallonie-Bruxelles joue la prudence

Nous avons pris contact, côté francophone du pays, avec le cabinet de la ministre de la culture, Bénédicte Linard (Ecolo). Sa porte-parole, Lauriane Douchamps, nous a répondu dans la foulée de la communication du gouvernement flamand. « Les festivals ont bien sûr besoin de perspectives le plus rapidement possible. Notre cabinet est en contact étroit avec les acteurs de terrain, notamment via la fédération des festivals. Nous appelons à ce que des réponses leur soient données pour qu’ils aient des perspectives le plus tôt possible. »

Mais dans le sud du pays on ne se risque pas à donner une date butoir et une décision définitive. « Nous ne pouvons vous donner de date précise mais il est évident que le secteur culturel a besoin d’avoir des indications quant à son redéploiement. La ministre travaille en ce sens, avec l’ensemble des secteurs, le commissariat Covid et les experts afin que tous les protocoles soient prêts à être activés dès qu’on recevra le feu vert, à l’image de ce qu’on a fait pour les musées fin 2020 ».

Lire aussi > Guide culturel de Bruxelles : les arts en dose maximale en 2021

Si les festivals recoivent l’autorisation de se produire, à combien de festivaliers pourra-t-on s’attendre ? BELGA PHOTO HATIM KAGHAT

L’Espagne a déjà fait un test

Une expérience a été réalisée par le festival Primavera à Barcelone le 12 décembre dernier. Pour résumer, environ 500 personnes ont assisté à un concert debout, en intérieur, avec test antigénique à l’entrée, masque sur le nez mais pas de distanciation, et possibilité d’enlever le masque pour boire un verre. Après analyse des résultats communiqués par le festival catalan, aucun cas de contamination. En France, plusieurs projets de concert-tests sont sur la table avec le secteur. Rien en Belgique de cet acabit pour l’instant… En tout cas, les organisateurs de concerts à l’intérieur, chez nous, semble se résigner à ne viser que la rentrée de septembre 2021 comme perspective…

Du côté des festivals d’été, les organisateurs se préparent à mettre en place des mesures sanitaires exigeantes afin de pouvoir accueillir du monde. Mais combien ? Probablement avec un nombre total de spectateurs fortement réduit… Il n’empêche on apprenait mi-décembre que le festival de Dour avait ajouté une trentaine de nom à son affiche 2021. L’espoir est là, le secteur en a besoin !

Avec Belga.

CIM Internet