Paris Match Belgique

Jay-Z : Quand l’entrepreneur dépasse l’artiste

jay-z

Jay-Z en octobre 2013. | © Angelika Warmuth/dpa.

Musique

Mari de Beyoncé, mais surtout rappeur de Brooklyn, Jay-Z séduit les jeunes adeptes du hip-hop depuis les années 90’. Aujourd’hui, c’est dans un tout autre secteur qu’il poursuit son ascension. Un des plus grands groupes de l’industrie du luxe au monde a annoncé en février dernier la reprise de 50% des parts de sa marque de champagne.

 

Jay-Z n’a pas toujours été le rappeur philanthrope fortuné dont il fait figure aujourd’hui. Né à Brooklyn en 1969 auprès d’une mère célibataire, il traîne dans des quartiers violents, vend de la drogue et ne parvient pas à obtenir de diplôme. À ses 20 ans, Jay-Z se lance dans la musique, grâce notamment à son ami et célèbre rappeur Notorious B.I.G., fusillé peu de temps plus tard. À seulement 26 ans il fonde avec deux amis leur propre label, et sort un album un an plus tard. S’en suivent des duos prestigieux, comme avec Nas, Rihanna, Justin Timberlake, ou encore Beyoncé dans le fameux titre « Crazy in Love ». Elle deviendra son épouse peu de temps après.

« Le premier rappeur devenu milliardaire »

En 2019, Forbes déclare Jay-Z, comme le premier rappeur à être devenu milliardaire. Sa fortune s’élève à 890 millions d’euros. Et ce ne sont pas uniquement ses 14 albums qui le placent de manière récurrente dans le top des rappeurs les plus riches des classements Forbes… Jay-Z est un réel businessman. Dès ses début, il lance son propre label, investit ensuite dans le sport, dans des clubs, mais aussi dans une plateforme musicale, Tidal – rachetée pour 56 millions de dollars – ou dans une marque de prêt-à-porter.

Lire aussi > Jay-Z : Le rappeur qui vaut 1 milliard de dollars

Aujourd’hui, l’entrepreneur continue de nous impressionner et de faire fortune. En février dernier, le rappeur annonce la reprise de 50 % des parts de sa marque de champagne Armand de Brignac par la célèbre maison Moët Hennessy, du groupe LVMH. Les choses débutent en 2014, quand Jay-Z acquiert le champagne Armand de Brignac, couramment appelé Ace of Shades (l’As de Pique en français). La bouteille plaquée or et dessinée par la maison Courrèges séduit rapidement le monde du bling-bling : des boites de nuits aux cérémonies des Golden Globes… Le prix de ce bijou ? Comptez au minimum 825 euros. Et il en vend 500 000 bouteilles par an ! Quand on s’appelle Jay-Z, qu’on séduit depuis les années 90’ dans des clips bling-bling et qu’on est son propre placement de produit, ça semble accélérer la chose.

Mots-clés:
rap Jay-Z champagne
CIM Internet