Paris Match Belgique

Découvrez les 5 nouveaux clips à ne pas rater cette semaine

Jean Jass, Qu'est ce qui m'arrive, Youtube

JeanJass dans « Qu’est ce qui m’arrive ». | © D.R.

Musique

Besoin d’évasion et de nouveauté ? On vous dresse la liste des cinq sorties musicales de la semaine en clips.

 

Ailleurs, « Tsew the kid »

24 ans et déjà 4 EP et 8 singles derrière lui. Cette semaine, le jeune parisien d’origine malgache Tsew dévoile son nouveau clip « Ailleurs ». En deux heures, 11 000 personnes ont découvert l’univers gangster japonais du clip, entremêlé par des scènes plus douces et chaudes où on l’aperçoit lui et ses chœurs. Deux univers bien différents qui soulèvent d’ailleurs quelques questions. « J’adore la culture japonaise et les animés » répond-il à notre question sur son live Instagram. « Il n’y a pas vraiment de raison pour l’univers japonais, c’était plutôt une envie de le présenter comme ça » ajoute-t-il. Contrairement au côté gangster du clip, Tsew de son vrai nom Tsiry Ralaiarisedy délivre des messages d’amour au travers d’une voix douce et rythmée. Anya, son premier et prochain album, signifie « vie » en malgache, un terme que sa maman lui a transmis et qui lui tient à cœur.

Un clip artistique qui nous emmène pendant 3 minutes, ailleurs…

Clara Luciani & Julien Doré , « L’île au lendemain »

À donner la chair de poule ! Un clip qu’on attendait depuis 5 mois. Et c’est dans … l’eau, qu’on retrouve enfin le duo. La voix suave de Julien Dorée s’entrelace superbement avec celle de Clara Luciani dans un titre tiré du dernier album de Julien Doré. C’est dans une rivière apparemment glacée, que le duo réalise les pieds dans l’eau, l’île au lendemain. Ils y sont tous les deux, Julien micro en main, Clara derrière un piano et le doux bruit de l’eau les accompagnent. Un clip en noir et blanc qui rappelle la beauté et la pureté de la nature.
Mais entre nous, qu’en est-il de l’état du piano et du micro ?

Lire aussi > November Ultra : Laissez-vous embarquer dans un univers musical doux et coloré

Post Malone, « Only wanna be with you »

Cette semaine, Post Malone a sorti un live virtuel en alliant « Only wanna be with you », « Circles » , « Congratulations » et « Psycho » sur 13 minutes de vidéo. C’est délirant. Pour célébrer les 25 ans de Pokémon, le rappeur australien se transforme en avatar et entre dans le fabuleux monde des jeux vidéo japonais. En deux jours, 2,7 millions de vues sur la vidéo repostée par l’artiste. En fait, l’idée est venue de la franchise Pokémon. Pour son anniversaire, le géant du jeu vidéo s’est associé à Universal Music et c’est Post Malone qui ouvre le bal. Bientôt à d’autres concerts virtuels de différents artistes. En attendant, ça change de voir Post Malone dans un décor de Pokémon.

Léa Castel et Gringe, « Pas tout compris »

Léa et Gringe. Une histoire d’amour tumultueuse et passionnelle qui a existé il y a quelques années. Dans « Pas tout compris », les deux artistes co-écrivent et finalement mettent en scène leur idylle passée. Sur une moto, le couple parcourt à toute vitesse une ville aux allures futuristes. Néons, tunnels, seuls sur Terre, ils nous emmènent dans une histoire conflictuelle où les doux baisers se sont finalement transformés en disputes et traduits en larme. Une relation à 100 à l’heure qui s’est terminée sur de bons termes.

Caballero et JeanJass nous surprennent cette semaine

Le duo bruxellois sort cette semaine deux clips, mais chacun en solo. D’un côté, on découvre « Qu’est ce qui m’arrive » de JeanJass. On le voit dans une limousine, sourire narquois, salué par ses fans. La tension monte quand un membre de la foule lui arrache son téléphone en se jetant sur sa fenêtre. Arrive en voiture Mister V, le youtubeur et rappeur français de 28 ans et Léna Simonne, mannequin française et petite amie du rappeur bruxellois Roméo Elvis. Tous se sont lancés jeunes dans le milieu professionnel. Tous ont gagné en notoriété, très rapidement. Se sentiraient-ils victimes de leur succès ?

Dans un autre univers, et seulement 5 minutes après la sortie du clip de jean Jass, c’est Caballero qu’on retrouve en musique et en image avec « Polaire ». Pour être honnête, on n’y comprend pas tout au premier regard. Des armes, des diamants, du sang et des règlements de comptes.

On vous rassure. Le duo ne s’est pas séparé. Juste une envie de faire un bout de chemin chacun de son côté.

CIM Internet