Paris Match Belgique

L’album à redécouvrir : Listen like thieves d’INXS (1985)

Un album principalement concocté par Michael Hutchence (photo) et Mike Farriss. | © Belga

Musique

On vous invite à un voyage dans le temps… Rendez-vous en Australie au milieu des années 80 pour y croiser une icône sexuelle rock et une fratrie de musiciens sous la houlette d’un producteur experimenté, Chris Thomas!

 

Par Laurent Depré

En 1985, après pourtant quatre albums déjà édités, INXS n’a connu qu’un succès à l’international  avec « Original sin ». Il s’agit de l’ouverture de l’album précédent The swing enregistré avec Nile Rodgers. La bande ne végète donc plus uniquement dans le chart australien mais n’est pas encore le groupe qui remplira des stades entiers après le phénomène Kick. Non, avant cela, il faudra l’étincelle et un tournant. Il faudra ‘ecouter comme des voleurs’.

Pourquoi un tournant ? INXS propose enfin un album qui garde de la cohérence du début à la fin. Listen like thieves entre de plein pied dans une pop-rock matinée de funk avec des guitares davantage mises en avant. Ce qui n’empêche pas quelques jolies envolées new wave, époque oblige. Pour bon nombre de fans et de spécialistes, c’est bien Listen like thieves qui fait entrer INXS dans sa propre légende. L’album, à remettre dans le contexte des années 80, comporte une énergie qui ne se démentira plus. Et du dansant potentiel pour les boîtes de nuit et les radios, il y en a clairement parmi les onze titres de l’album. Commercial ? Déjà un peu sans doute… Mais justement Listen like thieves n’est pas Kick. Et c’est aussi pour cela qu’il faut le réécouter.

 

La cover de l’album sorti en octobre 1985. ©DR

Les premières notes de ‘What you need’, morceau qui ouvre l’album et premier top 10 aux Etats-Unis pour INXS, plonge l’auditeur en 12 secondes chrono dans l’univers de Michael Hutchence et des frères Farriss. Tout y est: le saxophone (dont ils abuseront parfois), les riffs, les synthés et la voix chaude d’Hutchence. Les membres du groupe sont entourés de Chris Thomas à la production dont les précédentes collaborations laissent rêveur: Beatles, Pink Floyd, U2… Ce dernier a réussi à résoudre l’équation suivante: comment arriver à reproduire en studio la puissance scénique de ces mecs de 25 ans ? En tout cas, les Australiens ont eu le nez fin en ouvrant avec ‘What you need’. Ce sera un carton et cela leur permettra de tourner un peu partout dans le monde.

Le début du succès donc pour un groupe qui sera confronté ensuite à la starification et la difficile nécessité de rester au top. Douze ans plus tard, malheureusement, le crépuscule du groupen sera tragique…

Notre sélection des meilleurs titres de Listen like thieves :

Listen like thieves
Kiss the dirt 
Same direction
One X One

CIM Internet