Paris Match Belgique

L’album à redécouvrir : Les Mutations de Beck, attention chef d’oeuvre !

Il s'agit du sixième album de Beck | © Belga

Musique

Un simple album pour se relancer ou pour faire un break après deux premiers albums? Non, pas vraiment… Mutations, sorti en 1998, est un bijou mélodique un rien déprimé qui comporte aussi le tube exotique « Tropicalia ».

 

Par Laurent Depré

En cette année 1998, Beck Hansen alias Beck n’est déjà plus un inconnu… Au minimum trois titres ont déjà atteint leur cible : « Loser », « Devils Haircut » et « The new pollution ». L’album précédent Odelay (1996) est d’un éclectisme absolu qui emmène l’auditeur dans un voyage de quarante années de musique. Deux millions d’exemplaires d’Odelay vendus rien qu’aux States et un Grammy de l’album alternatif de l’année. Sans parler de la presse dédiée qui adoube Beck, l’encense et en fait l’un des meilleurs de la décennie. Besoin de faire le point l’ami Beck ?

Le précédent album est franchement plus nerveux. Mutations est-il du coup un opus « mou du genou » ?  Il est plus calme assurément, plus serein peut-être aussi avec de nombreux voyages sur les terres folk, country et blues mais pas moins (sur)prenant. En tout cas, on s’éloigne des nombreux bidouillages de studio pour entrer dans une captation presque live des sessions du chanteur et de ses musiciens qui l’avaient accompagné lors de sa tournée précédente. Les morceaux sont très réussis.

Ce titre n’est pas dû au hasard… Car de Mutations, il en est question quasiment à chaque album de l’artiste qui à cette époque affiche 27 ans au compteur. Mutations est sans doute aussi plus abordable pour les oreilles novices du répertoire du kid de Los Angeles. On est sous le charme du songwriter du début (« Cold brains ») à  la fin (« Runners Dial Zero »). On débute avec une mélodie assez solaire pour achever l’album au frigidaire avec une musique glacée…

Au final, l’unique tube de ce disque, à savoir « Tropicalia », sort un peu de l’ensemble. Mutations aura moins de succès qu’Odelay aux Etats-Unis. Beck en vendra en effet quatre fois moins. Mais de grâce placez-le, même en file d’attente, dans vos playlists à venir. C’est une merveille !

Notre sélection des meilleurs morceaux !

  • Cold Brains
    We Live Again
    Bottle of Blues
    Sing It Again
    Runners Dial zero

 



CIM Internet