Paris Match Belgique

De l’incroyable succès de « Despacito »

Capture d'écran YouTube @LuisFonsiVEVO

Musique

Près de cinq mois après sa sortie, le clip « Despacito » de Luis Fonsi, en collaboration avec Daddy Yankee, va dépasser les trois milliards de vues sur YouTube. Un succès que l’on doit en grande partie au streaming, à la Zumba et… à Justin Bieber.

 

Trois ans après son dernier album, le chanteur portoricain Luis Fonsi a fait un retour fracassant. Bien que ses clips comptabilisent souvent des millions de vues sur YouTube, le nom de Luis Fonsi n’était pas si (re)connu mondialement autant qu’aujourd’hui, surtout par ceux qui ne sont pas particulièrement adeptes de ce genre de musique mélangeant la pop latine et le reggaeton. Mais en s’associant avec Daddy Yankee (le tube Gasolina, c’était lui), c’était quasi assuré que le morceau allait retentir de partout et même dépasser la macarena. En quelques mois, « Despacito » (qui veut dire « lentement » en français) a atteint les 2,657 milliards de vues alors que plus d’un an après sa sortie, le « Hello » d’Adele score les 1,982 milliard de vues sur YouTube. Et tout le monde se croit désormais bilingue et pense danser de manière sensuelle.

Un succès qui s’explique par le phénomène Zumba. Mais pas que.

La recette du succès : streaming + Zumba + Justin Bieber ?

« Comme la Zumba est une plateforme énorme, cela touche même la musique que nous faisons (…) Cela touche donc des millions de personnes » a déclaré Daddy Yankee le 8 juin dernier lors d’une conférence au Marché international du disque et de l’édition musicale (MIDEM) organisé chaque année à Cannes. Des propos rapportés par le site Quartz. Un succès que le chanteur a également expliqué par l’arrivée du streaming qui est selon lui le nouveau « marché de la rue » et par la multitude de plateformes dont disposent aujourd’hui les artistes pour faire connaître leur musique, alors qu’avant, le reggaeton était un son assez underground qui n’allait pas plus loin que de simples diffusions en radios latines.

Depuis quelques années, il y a un réel engouement pour la danse sportive qu’est la Zumba qui rassemble plus de 15 millions d’adeptes dans le monde. Inventée par le danseur et chorégraphe Colombien Alberto Beto Perez dans les années 1990, elle a même été déposée en tant que marque aux États-Unis. Enseignée principalement dans les salles de sport, la Zumba est une danse complète combinant muscu, cardio et fitness, sur fond de musique latine. On fait du sport en ayant plus l’impression de danser que d’en faire. Bien plus qu’une danse, la Zumba est devenue un véritable business dont le chiffre d’affaires s’élève à 550 millions d’euros.

Lire aussi > Phil Chardon : le créateur du zouk celtique se confie

Despacito, plus fort que la Macarena

En remixant « Despacito » et en le chantant en anglais et en espagnol, Justin Bieber a propulsé le morceau à un autre niveau et “a fait tomber une barrière culturelle” estimait Luis Fonsi lors d’une interview avec l’agence Bloomberg rapportée par le site latino Univisión Noticias. Il va bientôt atteindre les 300 millions de vues sur YouTube.

La chanson est dans le top 100 des charts depuis plusieurs semaines consécutives dans de nombreux pays. En Belgique, elle est en première position dans le hit parade, dans le top 100 de Shazam, et en troisième position sur Deezer et sur iTunes.

« Justin Bieber fait toujours du bon boulot quand il s’agit de réinterpréter une musique. J’aime sa manière de faire de la musique » a dit Daddy Yankee au magazine Rolling Stone. « Cela fait partie de ses chansons que tu as dans ta carrière et où tu te dis : ‘ok, j’ai fait un titre mondial’. Je fais partie de ces artistes qui peuvent dire ça », a-t-il ajouté.

Lire aussi > Porto Rico, vers le rêve américain ?

Depuis qu’il a la « Bieber’s touch », le titre continue de scorer semaine après semaine. Et il est toujours dans le top 5 américain des Billboard Hot 100. Jusqu’à ce jour, la seule chanson en espagnol qui avait réalisé cet exploit aux États-Unis était la « Macarana » de Los del Río en 1996. « On est train de dépasser la Macarena. Donc nos noms vont faire partie de l’histoire de la musique ». « Despacito », plus qu’une chanson, un phénomène, voire une victoire des Latinos ?

Edit du 19 juillet  : ça y’est, « Despacito » est devenue la chanson la plus jouée en streaming de tous les temps. Le label de la chanson, Universal Music Latin Entertainment, a annoncé que « Despacito », l’originale et ses versions remixées, avait atteint 4,6 milliards de vues sur les plateformes dédiées, incluant YouTube et Spotify. « Despacito » est montée en flèche sur YouTube où la chanson est déjà la quatrième vidéo la plus vue de tous les temps, avec 2,66 milliards de vues

CIM Internet