C’est prouvé, les chiens sont plus heureux quand ils écoutent du reggae

Dog Marley | © BELGA/ROBYN BECK

Musique

Selon une étude récente menée par la SPA d’Écosse et l’Université de Glasgow, rapportée par la BBC, tout comme les humains, les chiens auraient des goûts musicaux. Ils auraient même développé une préférence pour deux genres en particulier : le reggae et le soft rock.

 

Vous n’avez jamais remarqué à quel point votre chien était détendu quand vous mettiez du Bob Marley chez vous ? C’est normal, lui aussi adore chiller sur du reggae. C’est en tout cas le résultat d’une recherche dirigée par des scientifiques spécialisés dans le comportement animalier. Pendant deux semaines, ils ont étudié les effets de la musique sur l’humeur et la personnalité de chiens placés dans un foyer d’adoption à Dumbarton en Écosse. Cinq genres musicaux leur étaient joués : de la pop, du soft rock (rock doux), du classique et du Motown (soul-pop). Pour le heavy metal, on repassera.

« Dans l’ensemble, leur réponse aux différents genres musicaux qui leur étaient joués, a mis en évidence la possibilité que, comme les humains, nos amis canins ont leur propres préférences musicales », précise ainsi Neil Evans, professeur de physiologie intégrative à l’Institut de Biodiversité, de Santé Animale et de Médecine Comparée à l’Université de Glasgow. Il explique également que les chiens « passaient beaucoup plus de temps couchés que debout », peu importe le style musical joué. Toutefois, la recherche souligne que les chiens semblaient plus relaxés quand ils entendaient un morceau de reggae ou de soft rock. Cela se voyait surtout au niveau des mouvements de leur queue et par une grande jovialité. Un changement physiologique mais aussi comportemental donc. En mesurant leur fréquence cardiaque, les chercheurs ont constaté une diminution du stress chez les chiens. Tout comme chez les humains, cela suggère que « les effets relaxants de la musique sont liés à des aspects de tempo ou de motifs répétés qui peuvent être présents dans la musique ».

      © Flickr Laura Nicola

Suite à cette recherche, la Scottish SPCA (Société Protectrice des Animaux en Écosse) envisage d’investir dans des systèmes sonores pour tous ses chenils. « À l’heure actuelle, nos deux centres de Glasgow et d’Edimbourg sont capables de mettre la musique dans leur chenil. À l’avenir, chaque centre sera en mesure d’offrir à nos amis à quatre pattes une liste de chansons approuvée par les chiens, avec pour projet d’étendre cette recherche à d’autres espèces dont nous nous occupons aussi ».

Cette étude fait écho à celle de 2015, menée par les mêmes chercheurs, qui avaient trouvé que la musique classique permettait de détendre de manière temporaire les chiens.

 


Voir (et écouter) aussi > Péchés musicaux : la playlist de la honte

CIM Internet