Paris Match Belgique

Album à redécouvrir : Duran Duran vous emmène à Rio

Duran Duran est l'un des groupe majeur de ce courant musical dit des "nouveaux romantiques" au tout début des années 80. | © DPA

Musique

Cette semaine, rendez-vous avec la bande de Simon Le Bon qui enregistre leur second album Rio en 1982. Bienvenue dans le monde pop de cinq « bogosses » à la coupe peroxydée et forcément improbable…

 

Par L.Dp

Avec la sortie du dernier James Bond en salle, on s’est dit qu’il serait pas mal de revenir sur un album de Duran Duran. Quel est le rapport me demanderez-vous à juste titre? Il est assez simple pourtant : en 1985, les Anglais composèrent la BO de Dangereusement vôtre ou « A view to kill »… La dernière aventure de Roger Moore en tant que 007 avec comme longiline ennemie, pour cet épisode, Grace Jones.

Là, nous sommes trois ans plus tôt au début des années 80. Et Rio reflète exactement ce que seront les eighties… Elles seront assurément pop, colorées, bling bling, « postérisées », remplies de craquages vestimentaires et (très) éloignées des années punk. De la légereté et beaucoup de superficialité s’imposeront, en musique aussi. C’est l’heure des nouveaux romantiques comme on les appele. Ils sont l’opposé de la ‘cold wave’ qui débarque dans les mêmes années. Ils sont en fait un sous-genre de la très générale « new wave ». Avec Duran Duran, on compte aussi ABC, Spandau Ballet, The Human League, OMD… La liste est longue.

Mais revenons-en à Rio dont la pochette est également un parfait résumé de la tendance graphique de cette décennie. Les chansons sont assez bien finies et touchent directement le coeur de cible avec des mélodies accrocheuses et sexy. Cela commence dès le premier morceau éponyme de l’album dont le clip kitsch restera gravé dans les mémoires. L’intro de « My own way » fait bizarrement penser à une intro de The Clash. Mais très vite cela se noie dans le style Duran Duran pour un excellent morceau. Neuf morceaux assez longs finalement et qui dépassent souvent les cinq minutes. Duran Duran est à l’aube de son succès planétaire que reflèteront des morceaux comme « The Reflex » ou « Notorious » qui viendront plus tard.

La fin des années 80 et la suite sera plus compliquée pour les gars de Birmingham…

Notre sélection

Rio
Hungry like the wolf
Hold back the rain
Last chance on stairway
The chauffeur

 

 




CIM Internet