Paris Match Belgique

L’album à redécouvrir : L’ultime message de Joe Strummer

L'album s'achève par le morceau trés "celtique" revisité Minstrel Boy du poète irlandais Thomas Moore. Le titre fait 17 minutes... | © Belga

Musique

Avant de mourir d’une crise cardiaque fin 2002, l’ancien leader des Clash a sorti Global A GO-GO avec les Mescaleros (2001). Avec toute la maîtrise, le punch et la folie du boss du mouvement punk des seventies… Touchant !

 

Par L.Dp

C’est en regardant un documentaire sur Netlfix nommé Punk in London, fortement conseillé entre parenthèses, que l’on s’est rappelé au bon souvenir de Joe Strummer ex-chanteur des mythiques The Clash disparu tragiquement il y a bientôt 20 ans à l’age de 50 ans à peine…

On s’est rappelé qu’à cette époque, il avait sorti trois albums dont celui-ci avec ce groupe. Un troisième sortira après sa mort et sera d’ailleurs achevé par d’autres membres des Mescaleros. Attention, voilà une formation composée de musiciens ultra talentueux et multi-instrumentistes: Antony Genn, Scott Shields… Outre la voix de Joe Strummer qui reste magique et l’engagement des textes, l’album nous emmène sur les rives du monde entier avec des sonorités « indoue’, « cubaine », « slave », « celte », « delta »…

À l’écoute de cet excellent album, on regrette évidemment la disparition bien trop précoce de Strummer qui n’était plus apparu aussi en forme depuis des années…

Notre sélection

Global A GO-GO
Bhindi Bhagee
At the border, Guy
Bummed out city
Minstrel Boy

Mots-clés:
The clash Joe Strummer
CIM Internet