Paris Match Belgique

Album à redécouvrir : PJ Harvey s’en va en guerre et secoue l’Angleterre

Certains albums sont franchement difficiles d'accès mais celui-ci nous semble une bonne porte d'entrée pour vous frotter à son univers. | © IMAGO

Musique

Quand un album magistral passe inaperçu… La longiline et sombre PJ Harvey sortait il y a dix ans un album, Let England Shake (2011), complètement à contre-courant de l’époque.

Par L.Dp

« Goddamn Europeans !Take me back to beautiful England. And the grey, damp filthiness of ages… » En lisant le tout début du titre de « Last Living Rose » on pourrait n’avoir aucun doute sur le vote de Polly Jean Harvey lors du Brexit. Mais le thème principal de l’album est ailleurs : c’est celui de la guerre, des conflits qui minent la terre depuis qu’elle est terre.

On en veut pour preuve cette trompette, dans « The Glorious Land », que l’on croirait sortie d’un film dans lequel l’armée américaine mène la charge contre les Amérindiens. Ce second titre de l’album ne laisse plus la place au hasard… « What is the glorious fruit of our land? Its fruit is deformed children. What is the glorious fruit of our land? Its fruit is orphaned children ».

La voix se veut aussi assez dramatique voire franchement froide comme pour exprimer encore plus toute l’horreur d’un champ de bataille jonché de membres déchirés, arrachés… C’est particulièrement vrai sur « The Words That Maketh Murder ».

Le son central reste celui des guitares mais elles ne décident pas de prendre le pouvoir par la force. Elles sont là, jamais trop loin mais pas trop proches non plus. L’album est aussi criblé d’autres sons venus des pianos électriques, des cuivres, de xylophone… Evidemment l’album est  produit par des références : John Parish, Mick Harvey et Flood.

PJ Harvey n’est pas une artiste simple à aborder car elle est toujours à la recherche, d’album en album, de l’opposé de ce qui a été fait précédemment dans son oeuvre. Certains albums sont franchement difficiles d’accès mais celui-ci nous semble une bonne porte d’entrée pour vous frotter à son univers. Ecoutez une première fois Let England Shake, laissez maturer et revenez-y…

NOTRE SÉLECTION

Let England Shake
The Glorious Land
England
In The Dark Places

Mots-clés:
album PJ Harvey
CIM Internet