Paris Match Belgique

Les États-Unis nous copient et vont aussi avoir leur « Eurovision »

Les États-Unis nous copient et vont aussi avoir leur "Eurovision"

Les artistes viendront des 50 États américains, de Washington DC et de cinq territoires sous juridiction américaine. | © Robin Utrecht / ABACAPRESS

Musique

Le concours de chant sera animé par Snoop Dogg et Kelly Clarkson.

 

Les États-Unis vont diffuser de mars à mai sur une grande chaîne de télévision nationale une version américaine du concours de l’Eurovision, l’une des émissions les plus suivies au monde. Ce sont le rappeur américain Snoop Dogg et la chanteuse Kelly Clarkson qui présenteront ce « American Song Contest » (« concours de la chanson américaine ») diffusé pendant huit semaines sur NBC jusqu’à la finale du 9 mai, selon un communiqué.

Il y aura des artistes en solo, des duos et des groupes venus des 50 États américains, de la capitale fédérale Washington et de cinq territoires sous juridiction américaine.

« C’est un honneur pour moi d’être l’hôte de « l’American Song Contest » au côté de Kelly Clarkson, alias Miss Texas », s’est félicité dans un communiqué Snoop Dogg, l’un des rappeurs les plus riches des États-Unis, star du hip-hop, et qui s’est produit dimanche à la mi-temps du Super Bowl remporté par les Rams de Los Angeles. De son vrai nom Calvin Broadus, Snoop Dogg est également visé depuis la semaine dernière par une plainte au civil pour viol déposée à Los Angeles par une femme qui l’accuse de l’avoir agressée en 2013.

Un show différent et inédit

Quant à la chanteuse Kelly Clarkson, originaire du Texas, elle fut la toute première gagnante en 2002 du concours de chant « American Idol ». Dans un communiqué, l’artiste s’est dite « fan et amoureuse du concept de l’Eurovision et enchantée d’apporter à l’Amérique ce phénomène musical ». Elle s’est également déclarée « tellement ravie de travailler avec Snoop ».

Les États-Unis nous copient et vont aussi avoir leur "Eurovision"
Deux stars américaines pour présenter le programme : Snoop Dog et Kelly Clarkson. © Jamie McCarthy and Ethan Miller / AFP

Le producteur de « l’American Song Contest » Anders Lenhoff a lui rendu hommage dans un communiqué à l’Eurovision en le comparant à une compétition où « la musique serait un sport olympique » et où « des artistes du monde entier viendraient concourir pour une médaille d’or ». Selon lui, sa « version américaine sera différente de tout ce qui s’est fait précédemment à la télévision américaine ».

L’Eurovision est l’un des spectacles télévisés les plus suivis au monde avec plus de 200 millions de téléspectateurs.

Avec l’AFP

CIM Internet