Paris Match Belgique

Rock Werchter 2022 : L’incroyable show de Twenty One Pilots qu’il ne fallait pas manquer

Tyler sur la scène de Rock Werchter. | © Festival Rock Werchter 2022 journée 3 Twenty One Pilots

Musique

Ils n’étaient pas la tête d’affiche, mais leur prestation était grandiose, sincère et festive.

 

Pour cette troisième journée, on aurait pu vous parler du spectacle (un poil surjoué) des rockeurs italiens de Maneskin. On aurait pu vous dire combien on a apprécié le concert de The Faim, qui était plus confidentiel et plus authentique. On aurait pu aussi, bien évidemment, vous parler de la tête d’affiche Imagine Dragons qui a déroulé un show à l’américaine en enchainant tous ses tubes. Mais c’est un autre groupe qui a retenu toute notre attention hier (et qui était très attendu également par le public) : Twenty One Pilots.

Feu de camp à Werchter

Les deux rockeurs originaires de l’Ohio arrivent sur scène, cagoule noire sur la tête : Tyler au chant et à la guitare, Josh à la batterie. Les deux acolytes commencent directement dans le vif du sujet avec « Heathens », utilisée dans le film Suicide Squad. La foule est en délire dès la première chanson.

Tyler et Josh enlèvent leurs cagoules, et sont rejoints par quatre musiciens. Le groupe continue ses tubes avec « Chlorine », gardant toujours une part de mystère dans son interprétation. Tyler remercie le public de nombreuses fois pour son chaleureux accueil, et pour les « faire sentir comme à la maison ». « Vous êtes un magnifique pays, on espère pouvoir revenir rapidement vous voir », lance le chanteur sous les cris de la foule.

Le groupe et les musiciens se rassemblent en bord de scène pour un feu de camp, très américain. L’occasion pour Tyler de se mettre au ukulélé et d’entonner « I Can See Clearly Now » (de Jimmy Cliff) et « Home » (de Edward Sharpe and the Magnetic Zeros). Des reprises dans un style décontracté, entre potes, autour d’un (vrai) feu de camp présent sur scène. Le public se laisse prendre au jeu et entonne les paroles à l’unisson. Un mashup qui se finit par leur titre « We Don’t Believe What’s On TV ». Une mise en scène simple, originale et efficace.

Batterie dans la foule, escalade à mains nues…

On éteint le feu de camp, et chaque musicien retourne à sa place originelle… sauf Josh qui monte sur une plateforme tenue à bout de bras dans la fosse, sur laquelle se trouve une batterie. L’occasion pour le batteur de se laisser aller à un solo impressionnant. Tyler voulant lui aussi aller au milieu du public, il se dirige du côté droit et entame « Ride » debout, tenu aux jambes par la foule. Alors qu’il retourne sur scène, il doit refaire son lacet (que quelqu’un lui avait défait) et déclare que le côté gauche est désormais son « côté préféré », ce qui déclenche les hurlements du public. Twenty One Pilots joue avec le public, et ça marche.

Lire aussi > Metallica enflamme la scène de Rock Werchter : Retour sur cette deuxième journée

Comme à chaque concert, Tyler a escaladé à mains nues l’immense colonne à côté de l’écran géant… de quoi donner le vertige au public. Mais la hauteur ne lui fait pas peur, il continue même de chanter du haut de son perchoir. Une fois redescendu, bonnet rouge vissé sur la tête, Tyler entame « Stressed Out », rapidement repris par tout le public.

Le concert se termine sous les cotillons et les acclamations de la foule. Tyler et Josh remercient à de nombreuses reprises la foule, le batteur montrant avec insistance son dos où il est inscrit : « I love you ».

Pour vivre Rock Werchter 2022 avec Paris Match.be, suivez-nous sur notre compte Instagram

CIM Internet