Paris Match Belgique

Le groupe Delta est de retour avec une nouvelle collaboration et réserve une belle surprise à ses fans

Pétillants et en toute simplicité, les deux amis répondent à nos questions. | © Jean-Luc Flemal

Musique

Nouveau single, concert… Delta revient au devant de la scène.

 

Avis aux fans du groupe belge. Delta vient de sortir une toute nouvelle chanson: « Je prendrais bien la journée ». Un morceau tout en légèreté qui invite au lâcher prise que vous aurez peut-être déjà eu l’occasion d’entendre à la radio. Pour l’occasion, le groupe a décidé de réserver une belle surprise à ses fans. En effet, si ce sont bien les deux amis qui ont composé le morceau et qui chantent, ils on fait appel à quatre autres artistes lors de l’enregistrement. Ainsi, ils ont mis au défi les internautes de retrouver les mystérieux artistes qui ont collaboré sur le morceau. À la clef, les heureux gagnants auront la chance de suivre le groupe une journée entière le 15 octobre prochain. Une date très importante pour le groupe puisque c’est ce jour-là qu’il se produira au Cirque Royal de Bruxelles. Les petits chanceux pourront donc découvrir les coulisses de l’événement et suivre les répétitions du show en exclusivité. Pour ceux qui voudraient assister au concert, il est encore possible d’acheter ses places sur ce site.

Delta collabore régulièrement avec de nombreux artistes. Le groupe belge a d’ailleurs composé plusieurs chansons pour Amir, Yannick Noah ou encore Florent Pagny. « Nous n’avions même pas encore vraiment sorti de chanson que nous avions déjà commencé à composer pour d’autres », nous expliquent Benoit Leclercq et Julien Joris.

Lire aussi > Grand Corps Malade, Ben Mazué et Gaël Faye: « La Belgique est plus ouverte que la France et cela se ressent dans la musique »

Le groupe s’est fait connaitre du grand public en 2017 avec l’album À ciel ouvert. Un premier album en français, une nouveauté pour les deux amis qui chantaient jusque-là en anglais. « Nos références étaient vraiment anglophones, donc c’était une évidence à la base, et puis on s’est dit on va garder cette influence anglophone mais en français. À ce moment-là, il n’y avait pas encore beaucoup de monde qui chantait en français », confie Julien Joris. « On ne trouvait pas dans la musique française ce que l’on avait envie d’écouter alors on s’est dit qu’on allait le faire nous. Et c’est clairement quand on a commencé à chanter en français qu’on a rencontré le succès », surenchérit Benoit Leclercq.

Aujourd’hui, Delta ne manque de projet pour l’avenir et trépigne d’impatience à l’idée de remonter sur scène. À l’approche de leur concert au Cirque Royal, une salle mythique, nous avons demandé aux deux Bruxellois s’ils avaient une quelconque appréhension. « Notre seule vraie angoisse c’est de devoir aller aux toilettes alors qu’on est sur scène. Du coup on a inventé le concept de pipi d’urgence. On va peut-être y aller trois fois avant de monter sur scène pour être sûr alors qu’on ne devra pasy  aller, c’est vraiment psychologique. On va certainement faire attention à ne pas trop boire », plaisante Benoit Leclercq.

 

CIM Internet