Paris Match Belgique

Histoire rock : quand le divorce de The Edge offre le meilleur de U2

En 1990, les quatre compères sont en Allemagne pour y enregistrer leur nouvel album Achtung Baby. | © JOHN MACDOUGALL / AFP

Musique

A la croisée de deux décennies, les Irlandais vont opérer une superbe mue tant musicalement qu’humainement. Il en ressort le mythique Achtung Baby enregistré à Berlin…

Par L.Dp

Lorsqu’ils entrent en studio afin de donner un petit frère à Rattle And Hum, l’ambiance est plutôt pesante. U2 achève les années 80 avec ce statut de plus grand groupe rock au monde. Que faire avec cela ? Comment se propulser dans une nouvelle décade en proposant quelque chose de nouveau? Pour répondre à ces interrogations : destination Berlin. Le groupe n’est pas complètement sur la même longueur d’onde pour la direction de ce petit coup de fraîcheur nécessaire.

Une page s’est fermée, une autre est occupée à s’ouvrir. Comme dans la vie de The Edge, l’emblématique guitariste du combo. Il accuse le coup, à l’époque, de sa séparation et de l’échec de son mariage avec Aislinn O’Sullivan. Pour les 30 ans de sortie de Achtung Baby, en 2021, les membres du groupe l’ont eux-même reconnus lors de diverses interviews. Le fait que le mariage d’Edge se soit cassé la figure à l’époque a ajouté à l’ambiance générale et au stress de l’album. « Les mots des chanson ou ce qu’Edge a traversé, ils sont tous liés les uns aux autres… J’ai eu mes problèmes dans ma relation, c’est dur pour tout le monde. Je pense que la fidélité est juste contre la nature humaine » dixit Bono.

La chanson la plus « évidente » est sans doute « So Cruel », sixième plage de l’album. Bono a travaillé sur des paroles qui abordent, entre autres, les thèmes déchirants du divorce. A propos du divorce de The Edge, Bono dira aussi au magazine Rolling Stone que « c’était l’une des choses les plus tristes… Mais ce n’était qu’une partie de cela. Il y avait beaucoup d’autres choses qui se passaient à l’intérieur du groupe et à l’extérieur, et je travaillais sur tout cela… »

C’est dans cette ambiance morose de fin d’ère, de necessité de se renouveler et d’envie de renaissance que prendra forme l’une des plus belles réussites artistiques de U2.

 

Mots-clés:
rock années 90 U2 Bono
CIM Internet