Paris Match Belgique

Les tubes de Noël (4/5) : Feliz Navidad de José Feliciano

Pochette du single Feliz Navidad de José Feliciano | © RCA Victor Records

Musique

Dans Les tubes de Noël, on revient sur l’histoire des chansons de Noël qui ont marqué des générations. Aujourd’hui, on revient sur le plus hispanique des tubes de Noël : Feliz Navidad (1970) de Jose Feliciano

Un artiste reconnu

José Feliciano est un musicien et chanteur portoricain qui a la particularité d’être aveugle de naissance. C’est un virtuose de la guitare acoustique qui lui vaudra le surnom de sorcier à dix doigts. Le chanteur ne se contente pas d’un registre et c’est ce qui fait sa spécificité, quand on lui demande si il est musicien pop, il dit qu’il est tout simplement musicien.

Il quittera l’école à 17 ans afin de pouvoir subvenir aux besoins de sa grande famille – il a 10 frères et sœurs. Il commencera alors à gagner sa vie de la musique. En 1964, il sortira son premier single Everybody Do the Click. S’ensuivra alors l’immense carrière internationale qu’on lui connait actuellement.
Anecdote notable : en 1967, José Feliciano devait jouer au Royaume-Uni, mais les autorités n’autorisaient pas les chiens, quand bien même ce sont des chiens-guide sans quarantaine de six mois ! Le portoricain en écrira une chanson appelée « No Dogs Allowed ».

Feliz Navidad

La chanson Feliz Navidad est une chanson à la symbolique ô combien importante. Il tenait à cœur à José Feliciano d’être un artisan de la paix entre les communautés hispaniques et américaines. Lui-même étant né à Lares et ayant déménagé à cinq ans à New-York dans le Spanish Harlem.
Il a fait les frais de ces tensions communautaires. Puisqu’en 1968, quand il a interprété sa propre version jazz-latin de « The Star-Spangled Banner » (l’hymne national des États-Unis), il fit l’objet de nombreuses moqueries, qualifiant sa prestation d’antipatriotique. Allant même jusqu’à des demandes d’expulsion de certaines personnes.

Il en dit dans une interview à NBC News :

L’idée de « Feliz Navidad » était d’essayer d’unir les gens. Mon idée quand j’ai composé la chanson était que peu importe la lanque dans laquelle vous chantez la chanson, le sentiment de Noël est commun à tous.

La chanson, simple et efficace, n’est composée que de 20 mots en anglais et en espagnol. Initialement, la chanson n’était écrite qu’en espagnol, mais José Feliciano avait peur que les stations de radio anglophones ne la diffusent dès lors pas. Il a donc rajouté « I want to wish you a merry Christmas ». Feliz Navidad fait partie d’un album de chants de Noël sobrement appelé « José Feliciano ». À l’heure actuel, le chanteur se demande toujours ce qui a pu faire en sorte que sa chanson devienne intemporelle. Il pense cependant que cela soit être dû à son ambiance portoricaine.

Malgré les critiques, José Feliciano aura réussi à marquer le monde de son empreinte : il a même une école à son nom à New-York « The José Feliciano Performing Arts School ».

Une chanson intemporelle

En dépit d’une reconnaissance tardive, depuis sa sortie en 1970, puisque la chanson n’a atteint la 18ᵉ place du Billboard Adult Contemporary en 1998 et la 6ᵉ place en 2020, la chanson est devenu un classique de Noël. Festive à souhait, elle a su se réinventer au travers des différentes reprises, mais aussi des réinterprétations par José Feliciano lui-même. Pour les 50 ans de la chanson, de nombreux artistes se sont unis pour chanter la célèbre chanson, parmi eux Shaggy, Gloria Gaynor ou encore Jason Mraz.

Il s’agit de l’une des chansons de Noël les plus jouées et les plus téléchargées dans le monde selon l’Ascap.

CIM Internet