Paris Match Belgique

Histoire rock : les étranges liens entre le chanteur de Boney M. et… Raspoutine

Bobby Farrel qui interprète le tube Rasputin sorti en 1978. | © EPA/MARTIN ATHENSTAEDT

Musique

Quels liens peut-il bien y avoir entre le groupe disco des années 1970 Boneyb M. et Grigori Raspoutine, guérisseur et personnage mystique russe ? À part le titre d’une chanson, pas grand chose… À l’autopsie, un peu plus !

 

Par L.Dp

Ra ra Rasputine Lover of the Russian queen. There was a cat that really was gone. Ra ra Rasputin… Tout le monde a le refrain de ce tube datant de 1978 bien en tête ainsi que son imparable son disco qui donne envie de porte des chemises avec col ‘pelle à tarte’. La chanson « Rasputin », dont la musique est reprise d’une mélodie turque composée lors de la guerre de Crimée, conte principalement la vie de celui qui reste une légende.

On y évoque couplet après couplet sa force physique, la peur qu’il occasionnait, ses voyages aux confins de la Russie, son charme et son attraction sur les femmes, ses implications dans les hautes sphères du pouvoir, l’espoir qu’il représentait pour la Tsarine de sauver son fils hémophile, ses beuveries… Le titre fut un réel succès populaire et occupa un temps la 1ere place au hit-parade en Belgique la même année.

Fin 2022, il affiche 426 millions d’écoutes sur Spotify pour le remix de 2021 et 250 millions pour la version single originale. Vous comptez bien : on va arriver aux 700 millions d’écoutes ! Il est aussi apparu d’ailleurs au coeur du jeu Fortnite il y a peu. Bref, un engouement autour de cette chanson qui ne se dément pas depuis presque 45 ans.

Pour rappel, Boney M. est un groupe composé de plusieurs chanteuses et d’un chanteur qui pose sa voix grave par-ci par-là. C’est le cas sur ‘Rasputin’. Son nom ? Bobby Farrell qui est d’ailleurs plus utilisé comme danseur. Le natif des Antilles néerlandaises n’en reste pas moins un élément important du combo Boney M. qui connaîtra une pluie de tubes à l’époque dorée du disco.

Faisons un saut dans le temps jusqu’au jour fatidique du 30 décembre 2010. Ce jour-là, Bobby Farrell est retrouvé mort dans le lit de sa chambre d’hôtel à Saint-Petersbourg. Il a succombé à une crise cardiaque à l’âge de 61 ans. Que faisait-il en Russie ? Il y était pour assurer une série de concerts. Il s’était d’ailleurs produit la veille encore. Triste fin…

Mais l’histoire va toujours un peu plus loin. Plusieurs médias feront rapidement le lien entre le chanteur de Boney M. et… Raspoutine. En effet, le mystique russe a été assassiné dans cette même ville impériale. Son corps jeté dans la Neva. Vu sa proximité avec les Romanov, il y a une certraine logique avec le lieu de son décès. Qui est intervenu le… 30 décembre 1916 ! Soit exactement 94 ans plus tôt que la star des pistes de danse et le chanteur du tube « Rasputin » dans la même ville.

Est-ce le noir dessin du mage par-delà le monde des vivants contre ceux qui utilise son nom de façon impromptue ? On n’oserait le croire..

CIM Internet