Paris Match Belgique

Mark Ronson : son tube « Uptown Funk » est-il un plagiat ?

Mark Ronson en concert à l'Ancienne Belgique en 2010. | © Flickr, Kmeron.

Musique

Les membres d’un groupe de funk américain accusent le producteur star de les avoir plagiés. Le tube chanté par Bruno Mars est désormais l’objet d’un procès.

En 2014, il était impossible d’y échapper : « Uptown Funk » est sur toutes les ondes. Plus de deux milliards de vues sur YouTube plus tard, le tube porté par Bruno Mars et produit par Mark Ronson refait l’actualité pour d’autres raisons. Le producteur britannique est accusé d’avoir plagié le morceau. Les ayants droit du groupe Zapp & Roger estiment qu’il a tout simplement copié leur titre funk « More Bounce to the Ounce », sorti en 1980.

La plainte pour plagiat détaillée

Le 12 septembre, TMZ a révélé les détails de la plainte déposée via leur label, Lastrada Entertainement. Mark Ronson est épinglé, car les 48 premières secondes seraient un copié-collé du morceau. Le riff joué à la guitare et l’effet placé sur la voix laissent peu de place aux doutes : la ressemblance est frappante. Les paroles aussi auraient de fortes similitudes. La plainte met aussi en avant le fait que Ronson aurait lui-même cité Zapp & Roger en tant qu’influence.

Vous pouvez comparer les deux morceaux ci-dessous :

Le procès concerne aussi les labels et les plateformes de streaming

« Uptown Funk » a été écoulé à 11 millions d’exemplaires. Il a même été certifié disque de platine en 2016. C’est un véritable succès commercial. Succès dont le label et les plateformes de streaming ont grassement profité. Le procès ne concerne donc pas uniquement Mark Ronson. Lastrada Entertainment compte bien demander des comptes à Sony, Apple et Spotify. Bruno Mars, en sa qualité d’interprète, n’est pas visé par le procès en cours.

Si le plagiat est avéré, il s’agirait là d’un bel exemple de rançon du succès…

CIM Internet