Paris Match Belgique

Quand la chorale Scala s’aventure au pays du Lotus Bleu

La chorale a déjà eu le privilège de chanter pour la reine | © BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

Musique

Connue pour ses reprises classiques de hits pop et ayant eu l’honneur de figurer au générique du Social Network, la chorale Scala s’apprête à ajouter une nouvelle corde à son arc. Les chanteuses flamandes s’apprêtent en effet à partir à la conquête de la Chine. 

Scala, la chorale indie rock féminine d’Aarschot, donnera au moins quatre concerts en Chine à la fin de l’année. Le 1er décembre, le groupe se produira à Pékin, avant de gagner Shangai, Kumming et Guangzhou. Un cinquième concert pourrait également avoir lieu à Jiangmen, le 6 décembre.

Lire aussi > Debbie Harry, porte-drapeau de la mode « écolo »

La chorale modifiera son répertoire pour l’occasion, intégrant quelques reprises de succès chinois. Après le Japon, la Corée du Sud et Singapour, Scala se produira en Chine pour la première fois en décembre prochain. L’intégration de morceaux chinois représente un nouveau défi pour le groupe, dirigé par les frères Kolacny.

Prononciation difficile

  1. « Nous avions déjà adapté notre répertoire pour le Japon et la Corée du Sud, mais le mandarin est bien plus difficile en termes de prononciation. Nous nous limiterons à deux ou trois chansons », explique Steven Kolacny. En guise de test, la chorale donnera bientôt un concert destiné à un public chinois à Aarschot.
Mots-clés:
Chine chorale Scala chant
CIM Internet