Paris Match Belgique

Stromae redevient chanteur sur l’album d’Orelsan

Stromae concert

Stromae en concert en 2014. C'était avant... Mais Paul reste Stromae comme le prouve ce duo | © BELGA PHOTO JONAS ROOSENS

Musique

On n’avait plus entendu la voix de Stromae sur un morceau depuis « Racine Carrée », son dernier album. Le revoilà en duo sur « La Pluie »  avec Orelsan sur l’album « La fête est finie ».

Depuis 2015 et sa retraite en tant que chanteur, on l’avait revu tour à tour créateur de mode, producteur, compositeur mais plus jamais chanteur. Stromae était fatigué. Chanter ne l’intéressait plus. Le revoilà enfin, posant sa voix sur les refrains de « La pluie » le nouveau single du dernier album d’Orelsan le rappeur français qui sort « La fête est finie » ce 20 octobre.

Lire aussi > Stromae signe le film officiel des JO de Paris

Bonne nouvelle pour les fans de « Paulo », « la pluie » est vraiment un très bon morceau à l’image de l’album entier. Sur la fin de « La pluie », on ressent même l’influence stromaesque dans les dernières notes qui rappellent « Alors on danse ». Suite à ses ennuis de santé et sa tournée aussi phénoménale que le succès de « Racine Carrée », Stromae a toujours affirmé qu’il ne reviendrait pas à la chanson. Il nous offre ici une salutaire parenthèse qui lui redonnera l’envie ? Pas sûr car le désormais créateur de « Mosaert » ne va manifestement pas très bien comme l’expliquait la chanteuse Vitaa, avec qui il a travaillé,  : « On est en contact. J’étais au courant. On sent qu’il n’est pas bien et c’est pour ça qu’il a pris du recul. Pour faire ce métier, il faut être bien dans sa tête car cela demande de l’investissement humain », explique-t-elle il y a quelques jours au Figaro. Dans le même article, il semble évident que le chanteur belge aura besoin de temps, s’il le veut et y arrive, pour retrouver la scène et le chemin des studios pour autre chose que des collaborations ou des duos ponctuels.

Lire aussi > Stromae et Coralie Barbier : un duo à la « Mosaert »

Au delà de ce duo qui réjouira de nombreux fans du chanteur belge, Orelsan offre avec « la fête est finie », un album très intéressant à son image : décalé mais travaillé à l’image de son duo délirant avec Maitre Gims. Mais aussi de chansons bien plus introspectives comme « Défaites de famille » sur ces moments gênants lors de repas familiaux, le temps qui passe, les habitudes qui changent (« un jour tu trouves le redbull vodka, tu ne reconnais aucun morceau qui passe, tu atterris dans la vraie vie… ») sur « La fête est finie ». Mais aussi ce rapport compliqué à la célébrité (on te dit qu’on te préférait avant que tu sois connu, mais avant que tu sois connu, personne ne te connaissait) dans « Quand est-ce que ça s’arrête ».

Orelsan sera le 23 mars prochain à Forest National.

Mots-clés:
stromae Orelsan
CIM Internet