Paris Match Belgique

Marilyn Manson vire son bassiste accusé de viol

Marilyn Manson est actuellement en tournée. | © EPA/HANS KLAUS TECHT .

Musique

Le chanteur de rock gothique Marilyn Manson a renvoyé son bassiste, accusé par son ex-petite amie de l’avoir violée dans les années 1990, nouvelle illustration des répercussions causées par l’affaire Weinstein.

Marilyn Manson a indiqué mardi soir qu’il avait décidé de « se séparer » du bassiste Jeordie White, Twiggy Ramirez de son nom de scène, également guitariste occasionnel du groupe. « Il sera remplacé pour la prochaine tournée. Je lui souhaite bonne chance », a-t-il déclaré via Twitter, sans plus d’explication.

Jessicka Adams a crié « Non »

Ce renvoi intervient cinq jours après que Jessicka Addams, chanteuse de gothique elle aussi, connue pour son groupe Jack Off Jill, eut accusé Jeordie White d’abus sexuels, y compris de viol, lorsqu’ils étaient en couple dans les années 1990. Jessicka – elle est surtout connue sous son seul prénom – a affirmé sur son compte Facebook que Jeordie White l’avait violée en menaçant de l’étrangler, et qu’elle avait crié « Non » si fort que ses colocataires étaient intervenus.

Lire aussi > Blessé sur scène, Marilyn Manson annule plusieurs concerts

L’industrie du disque l’a poussée à se taire

Dominée par une omerta réminiscente du silence du monde du cinéma face aux accusations qui entouraient Harvey Weinstein, l’industrie de la musique l’a poussée à se taire, a-t-elle expliqué. « Le label craignait que la grosse machine derrière Marilyn Manson n’utilise son pouvoir pour détruire non seulement Jack Off Jill, mais aussi mon nom, Jessicka », a-t-elle expliqué. Contacté, Jeordie White n’a pas immédiatement réagi. Marilyn Manson, qui se remet d’une blessure subie lors d’un concert le 1er octobre à New York, doit reprendre sa tournée le 5 novembre.

(Avec Belga)

CIM Internet