Ed Sheeran, The Weeknd, « Despacito » : les temps forts des NRJ Music Awards 2017

Ed Sheeran, The Weeknd, « Despacito » : les temps forts des NRJ Music Awards 2017

The Weeknd a reçu l'Award d'Honneur des mains de Nikos Aliagas lors de la 19e cérémonie des NMA, le 4 novembre, au Palais des Festivals de Cannes. | © PHOTOPQR/NICE MATIN/LAPOIRIE PATRICE

Musique

La soirée des NRJ Music Awards 2017 s’est déroulée samedi soir au palais des festivals de Cannes.

Rendez-vous musical incontournable des plus grandes stars françaises et internationales, les NRJ Music Awards ont mis le paquet pour leur 19e édition. Ce samedi 4 novembre, les plus grands artistes se sont succédé sur la scène du Palais des Festivals de la Croisette avec un total de douze prix décernés. Retour en vidéos et en images sur le palmarès et les grands temps forts de la cérémonie.

Le public en larmes devant Ed Sheeran

Grand gagnant de l’édition 2017, Ed Sheeran a été sacré meilleur artiste masculin international de l’année. Nommé à trois reprises, l’auteur-compositeur-interprète britannique a raflé deux des trois trophées auxquels il pouvait aspirer lors de cette 19e cérémonie des NRJ Music Awards. Félicité pour le clip de son titre Shape of You, la chanson la plus écoutée en streaming de l’année, c’est aux côtés de Soprano (élu meilleur artiste masculin francophone) que le rouquin est monté sur scène pour interpréter une version originale de son tube phare.

Lire aussi > Ed Sheeran décroche la médaille d’or d’écoutes sur Spotify

Plus tard dans la soirée, il a mis le public en émoi en interprétant son titre Perfect. Une performance qui lui aura valu le « moment émotion » des NMA 2017. Élu « la plus belle de toutes les chansons d’amour » sur les réseaux sociaux, le morceau de l’artiste aura fait verser plus d’une larme sur Twitter.

Les carrières saluées de U2 et Indochine

La soirée a également été marquée par un show du groupe U2, qui a reçu un prix d’honneur pour l’ensemble de sa carrière. Le groupe mythique, félicité pour avoir « marqué l’histoire de la musique » a fait vibrer le public depuis le toit du Palais des Festivals de Cannes.

Un Award d’honneur a également été remis au groupe français Indochine, applaudi pour ses brillantes 35 années de carrière.

Lire aussi > Indochine : « Avec 13, on a voulu faire un album envoutant et impressionnant. Je crois qu’on a réussi »

Despacito : la seule, l’unique

Tube de l’été qui a su faire danser la planète entière sur les vibrations de Puerto Rico, le titre Despacito (dont le clip est l’un des plus vus de tous les temps avec plus de 4 milliards de vues sur YouTube) de Luis Fonsi feat. Daddy Yankee et Justin Bieber a été récompensé par le prix de la chanson internationale de l’année. Absent lors de la cérémonie, Luis Fonsi a exprimé sa gratitude à travers un message vidéo en concluant par un craquant : « Je t’aime la France ». Et parce qu’on ne s’en lasse (toujours) pas, on se la repasse une énième fois !

The Weeknd, salué et taquiné

C’est la première fois qu’il foulait le tapis rouge de la Croisette pour assister aux NRJ Music Awards. Une première fois plutôt réussie pour The Weeknd qui a reçu des mains de Nikos Aliagas l’Award d’Honneur après avoir sur scène interprété son tube I Feel It Coming, nominé parmi les meilleures chansons internationales de l’année. Une performance hautement saluée sur les réseaux, parmi les commentaires taquins sur sa récente rupture avec Selena Gomez, elle-même sacrée artiste féminine internationale de l’année.

Le beau geste de Julien Doré

C’est la petite attention qui n’aura pas manqué d’émouvoir les fans et les internautes. Sur la tapis rouge, le chan­teur Julien Doré a convié une incon­nue à monter les marches avec lui. Nommé dans les caté­go­ries clip de l’année pour Sublime & silence et artiste mascu­lin fran­co­phone de l’année, le chan­teur est reparti bredouille. Il aura néanmoins marqué la soirée en éblouissant celle d’une de ses fans en l’invitant à le rejoindre sur le tapis rouge. « Merci Charlène, d’avoir accepté de monter les marches avec moi. C’était chouette !!! », a-t-il ensuite posté avec une vidéo sur son compte Instagram.

Lire aussi > Un été (Julien) doré

Au bras du chanteur de Coco Câline, Charlène était tout sourire, saisissant l’occasion pour poser avec lui au photo call de l’événement. Une soirée qu’elle n’est pas prête d’oublier !

Merci Charlène d’avoir accepté de monter les marches avec moi 👍 C’était chouette !!! #NMA ❤️ #Cannes #FuckProtocole

Une publication partagée par Julien Doré Øfficiel (@jdoreofficiel) le

Le palmarès complet

Artiste fémi­nine fran­co­phone de l’année : Louane

(Les autres nommées: Jain, Nolwenn Leroy, Tal et Vitaa)

Artiste mascu­lin fran­co­phone de l’an­née : Soprano

(Les autres nommés: Calo­gero, Clau­dio Capéo, Julien Doré, M.Pokora et Vian­ney)

Groupe / Duo fran­co­phone de l’année : BigFlo & Oli

(Les autres nommés: Arca­dian, Amir/OneRe­pu­blic, Indo­chine, Kids United et Ofen­bach)

Groupe / Duo inter­na­tio­nal de l’année : Imagine Dragons

(Les autres nommés: The Chains­mo­kers, Clean Bandit, Calvin Harris / Katy Perry / Phar­rell Williams / Big Sean, J. Balvin & Willy William et U2)

Artiste fémi­nine inter­na­tio­nale de l’an­née : Selena Gomez

(Les autres nommées : Miley Cyrus, Katy Perry, P!nk, Shakira et Taylor Swift)

Artiste mascu­lin inter­na­tio­nal de l’année : Ed Shee­ran

(Les autres nommés: Justin Bieber, Luis Fonsi, Bruno Mars, Char­lie Puth et The Weeknd)

NRJ Music Awards d’honneur : The Weeknd, Ed Shee­ran, U2 et Indo­chine

Clip de l’an­née: Shape of You d’Ed Shee­ran

(Les autres nommés: Some­thing Just Like This de The Chains­mo­kers & Cold­play, Sublime & Silence de Julien Doré, Feels de Calvin Harris feat. Katy Perry, Phar­rell Williams & Big Sean, La Vie est Belle d’Indo­chine et Look What You Made Me Do de Taylor Swift)

Chan­son fran­co­phone de l’an­née : On dirait d’Amir

(Les autres nommées: Elle a de Keen’V, Choco­lat de Lartiste, On était beau de Louane, Roule de Soprano et Je m’en vais de Vian­ney)

Chan­son inter­na­tio­nale de l’année : Despa­cito de Luis Fonsi feat. Daddy Yankee & Justin Bieber

(Les autres nommées: Some­thing Just Like This de The Chains­mo­kers & Cold­play, Atten­tion de Char­lie Puth, Human de Rag’n’Bone Man, Shape Of You d’Ed Shee­ran et I Feel It Coming de The Weeknd)

DJ de l’an­née : Kungs

(Les autres nommés: DJ Snake, Feder, David Guetta, Martin Solveig et Petit Biscuit)

Révé­la­tion fran­co­phone de l’année : Lisan­dro Cuxi

(Les autres nommés: Boos­tee, Lenni-Kim, Lartiste, Léa Paci et TiBZ)

Révé­la­tion inter­na­tio­nale de l’an­née : Rag’n’Bone Man

(Les autres nommés: Jonas Blue, DJ Khaled, Shawn Mendes, Julia Michaels et Harry Styles)

CIM Internet