Paris Match Belgique

6 décembre, premier jour d’un monde sans Johnny

Vidéo Musique

Malade depuis plusieurs mois, victime de plusieurs rumeurs sur sa mort, Johnny Hallyday luttait et on le savait. Mais sa mort laisse, ce matin, un monde francophone orphelin de sa plus grande rockstar. D’ores et déjà devenue une légende.

Cali chantait « Il y a cette question qui hante mes nuits. Combien de jours de deuil à la mort de Johnny ?« . Comme s’il était impensable qu’un tel roc, une telle star puisse ne plus être là. Depuis l’annonce faite par son épouse Laeticia, les hommages et les évocations pleuvent, les fans affluent vers sa villa de Marnes-la-Coquette où il repose à présent. Et confirment ce que tout le monde pensait : quand Johnny Hallyday s’en ira, l’onde de choc sera terrible. Et elle l’est. Des milliers de tweets, des émissions spéciales, des fans qui accourent pour se recueillir et vivre la douleur avec les autres fans éplorés.

Parce que Johnny Hallyday, c’était une gueule, des histoires d’amour, des frasques, des chansons cultes et des concerts de légende.

De sa carrière, des milliers de choses à dire. Même si la paternité du rock français lui est parfois contestée, le statut de « rock star française » ne lui sera jamais retiré. Il y a eu et il n’y aura qu’un seul Johnny Hallyday. Entouré des meilleurs auteurs, il a marqué de sa puissante voix, de son charisme surnaturel, la chanson française pour des décennies. De ses chansons des années 60, il reste des classiques. De ses chansons plus récentes, persisteront les tubes. Au total, Johnny Hallyday aura interprété près de 1 000 morceaux différents. Depuis ses premiers concerts à Mignenne à sa dernière prestation avec les Vieilles Canailles, Johnny Hallyday aura imposé un style, un ton et un son. Il n’était peut-être pas le plus talentueux, comme l’expliquait Claude Delacroix sur La Première RTBF, mais il était le plus charismatique. Le plus fort.

Son style, son phrasé, ses tics sur scène furent souvent moqués et imités mais Johnny fédérait des milliers de fans qui aujourd’hui se réveillent orphelins. Bien sûr, ils s’y préparaient, et les dernières alertes sur les réseaux sociaux avaient fait craindre le pire, mais ce matin, Twitter, Facebook et Instagram bruissent d’hommages. Du président français aux fans anonymes. Car comme le sous-entend Emmanuel Macron dans son communiqué, Johnny Hallyday c’était sa famille, ses amis et ses fans. Une grande tribu. Et ce ne sont pas les tweets cyniques et douteux qui amoindriront la vague émotionnelle.

Le soutien de Laeticia

Jusqu’à son dernier souffle, Johnny Hallyday aura pu compter sur le soutien indéfectible de Laeticia Hallyday, sa dernière épouse, qui a annoncé cette nuit la mort de son mari en soulignant son courage face au combat qu’il menait contre le cancer. Laeticia Hallyday et Johnny Hallyday, c’était un des couples emblématiques en France. Ils s’étaient mariés en 1996. Elle avait 21 ans. Il avait 53 ans et ce fut un coup de foudre : « Je m’attendais à voir une superstar inaccessible, et j’ai découvert un personnage sensible, réservé et solitaire, un peu triste. Je l’ai tout de suite défini comme un homme de cœur. J’étais déjà sous le charme. Son côté fragile et tendre me fascinait », décrivait Laeticia Hallyday dans une interview à Paris Match. Par la suite, ils adopteront deux enfants Jade et Joy qui viendront agrandir la famille déjà composée de David et Laura, enfants que la rock star avait eu de précédents mariages avec Sylvie Vartan et Nathalie Baye.

Des titres de légende

Mais ce qui restera de Johnny Hallyday, ce qui fera sa légende pour les décennies à venir, ce seront ses chansons. Tout ne fut pas excellent. Toutes ses chansons ne furent pas des succès. Mais Johnny Hallyday a toujours su comprendre les tendances et s’entourer des personnes qui comptaient dans la chanson française. Car si Johnny Hallyday composait régulièrement ses morceaux, il n’a écrit qu’à de très rares occasions et confie cette tâche à des noms de la chanson. Charles Aznavour lui écrit « Retiens la nuit« , Pierre Billon de nombreux tubes dont « J’ai oublié de vivre« , Gilles Thibault ne lui écrira que deux chansons mais deux énormes tubes : « Que je t’aime » et « Requiem pour un fou« . Jean-Jacques Goldman écrira également pour l’artiste : »Je te promets« , « Laura » ou encore « J’oublierai ton nom » mais c’est en 2002 que Johnny Hallyday connaitra son plus gros succès de vente de singles avec « Marie » écrite par Gérald De Palmas. Un record à plus d’un million d’exemplaires vendus.

Johnny est né Jean-Philippe. Smet de son nom. De père belge. Il aura marqué six décennies de musique, de vie publique et de cinéma sous son nom de Johnny Hallyday. Il avait fédéré au-delà des nationalités. Il était le rock incarné en français. Il restera universel. Johnny Hallyday était une star. Il est désormais devenu une légende.

CIM Internet