Profession : Photographe obsédé par les poulets

Profession : Photographe obsédé par les poulets

Tous les poulets photographiés par le duo sont des volatiles de compétition. | © Instagram/@Chic!ken

Photographie

Il va falloir s’y faire : les poules peuvent être de bien meilleures poseuses que nous.

« Les poulets sont des top models naturels« , lâche l’un des photographes, une volaille qui s’ébroue sous les yeux. Elles défilent sur l’écran, plus dignes qu’elles ne semblent jamais l’avoir été dans leur poulailler, sublimées par le regard de Matteo Tranchellini et Moreno Monti, deux Italiens fascinés par les volatiles. À tel point qu’ils leur ont consacré une série photographique particulièrement esthétique.

« Le projet ‘Chic!ken’ a commencé avec une simple image« , expliquent les deux hommes. Partis à la recherche d’un animal de compagnie pour leur studio photo basé à Milan, ils font la connaissance de « Concincina hen Jessicah », une poulette tachetée photogénique, qui ravit leur cœur. Une photo plus tard, c’est désormais une évidence : ils multiplieront les clichés pour parvenir à la plus impressionnante collection de photos d’art de poules à ce jour.

Lire aussi > La photo de l’année, c’est elle

Monique.

A post shared by Chic!ken (@chicken_ph) on

De belles cervelles d’oiseaux

« Qui a dit que les cervelles d’oiseaux ne pouvaient pas être jolies ?« , interroge le duo sur son site Internet. En effet, derrière la curiosité de leur travail, celui-ci a également pour but d’exposer une certaine idée de « la beauté intérieure », à travers des images de volatiles rarement exposés comme des objets d’art. Les photos entendent montrer la beauté et la singularité de personnalités qu’ils assurent différentes pour chaque race de poulet.

Lire aussi > Le Tokyo cyber-punk du futur existe déjà pour le photographe Alex Knight

Tous les animaux photographiés pour leur livre sont des poules de compétition, déjà championnes de concours de beautés pour volatiles. Pourtant, même si elles semblent poser avec autant de naturel qu’un modèle professionnel, les artistes l’affirment : la capacité d’attention d’une poule ne dépasse pas les cinq à dix minutes. De quoi se rassurer peut-être : les humains resteront bel et bien les champions du selfie.

A dangerous duo…

A post shared by Chic!ken (@chicken_ph) on

The return of chicken doppelgänger. Who does she look like?

A post shared by Chic!ken (@chicken_ph) on

Practicing my catwalk

A post shared by Chic!ken (@chicken_ph) on

Mots-clés:
photographe poulet
CIM Internet