Après avoir conquis Instagram, le photographe belge Johan Lolos sort un livre

Après avoir conquis Instagram, le photographe belge Johan Lolos sort un livre

johan lolos

Quelque part sur les îles Lofoten, Norvège. | © Johan Lolos

Photographie

Après avoir parcouru l’Europe durant cinq mois, le « backpacker » aux 450 000 followers sur Instagram pose (temporairement) son appareil photo pour sortir un livre. Un nouveau regard sur ce continent si peu exploré par ses propres habitants. 

5 mois, 17 pays, 40 000 km parcourus. Ceci pourrait ressembler à n’importe quel roadtrip à travers l’Europe mais ce serait sans compter sur l’œil photographique de Johan Lolos pour le rendre magnifiquement unique. Après avoir parcouru les contrées lointaines, de l’Australie aux États-Unis, pendant trois ans, le backpacker d’Instagram a décidé de revenir sur son continent natal, trop souvent mal-aimé des voyageurs. « Je me suis rendu compte que l’Europe n’a pas du tout à être jalouse de la Nouvelle-Zélande ou du Canada, explique le photographe aux 450 000 followers. Notre continent a lui aussi des paysages magnifiques et diversifiés ». Ce voyage à travers l’Europe, Johan a décidé d’en faire un livre.

Lire aussi > Jeune photographie belge : les 10 talents d’aujourd’hui et de demain

De l’Écosse aux Balkans, en passant par les Alpes et la Norvège, Peaks of Europe retrace, en plus de 250 pages, ses cinq mois vécus sur la route qui sent bon l’aventure. Seul, en amoureux, entre amis d’un jour ou de toujours. Mais, comme la vie en van, le roadtrip en voiture n’est pas non plus aussi facile que laissent penser les images idylliques qui inondent Instagram. « La clé d’un voyage réussi, c’est être bien équipé et bien organisé », raconte le photographe. Avec un frigo dans la voiture, et une tente « aussi grande qu’un lit deux personnes » sur le toit, le tour est joué. « Ma copine était ultra perplexe et en fait elle a adoré. C’était l’aventure, c’était chouette ». C’est aussi ces moments d’aventure que Johan a voulu transmettre dans ce livre, les bons comme les mauvais.

Les rencontres font le voyage

Mais Peaks of Europe est loin de se résumer simplement à de beaux paysages. À travers son livre, Johan Lolos veut aussi nous immerger dans une différente culture, dans un autre quotidien. Une approche humaine, de plus en plus présente dans sa photographie. « Ces quatre dernières années, j‘ai eu l’occasion de parcourir le monde et de photographier des beaux paysages mais, de plus en plus, j’ai envie que mes photos racontent des histoires. J’ai envie de montrer la réalité et pas juste des photos que tout le monde a déjà vues sur Instagram et qui font rêver », admet Johan. Ce roadtrip européen n’a fait que renforcer cette envie d’apporter de l’humain dans sa photo. « Ce n’est pas les endroits que tu vois qui font la réussite d’un voyage, c’est les gens avec qui tu vis ces expériences », retient Johan de ce voyage. « Que ce soit des gens qui partagent la route avec toi pendant une semaine ou des gens que tu rencontres dans un marché local avec qui tu discutes pendant 5 minutes, au final, ce sont ces moments-là qui te marquent et dont tu vas te souvenir dans les mois et les années à venir ».

Lire aussi > Cinq astuces pour voyager sans rien dépenser

Et c’est probablement l’Albanie qui l’aura le plus marqué, ou en tout cas surpris. « Quand on pense Albanie, on ne pense pas spécialement beaux paysages et accueil chaleureux, alors que c’est tout le contraire. C’est hallucinant ! » Sur Instagram, le backpacker ne tarit pas d’éloges sur le pays si méconnu et sur la beauté de ses montagnes. « Un étrange mélange entre le Canada, l’Asie Centrale et l’Alaska ».

En terme de paysages, la Norvège avec son soleil de minuit est sur la première marche du podium avec l’Islande et ses highlands spectaculaires. Si c’était loin d’être sa première fois dans ces deux pays, Johan Lolos est toujours émerveillé par la beauté du paysage. Dans les hautes terres islandaises, le Landmannalaugar en est l’exemple parfait avec ses montagnes colorées et les tâches blanches de neige par-ci par-là. « Ça donne vraiment l’impression de regarder une peinture ».

Lire aussi > La Minute Sauvage : un blog plus vrai que nature

Bout de chemin

La sortie de Peaks of Europe marque un nouveau tournant dans la carrière de Johan Lolos. Il est déjà loin le temps où il terminait ses études à l’IHECS, à Bruxelles, avec ce rêve de parcourir le monde sans objectif précis. « Je ne suis pas du tout parti avec l’objectif de devenir influenceur. D’ailleurs, c’est pas pour rien que j’ai choisi le nom lebackpacker. Je partais complètement “random”, comme un backpacker », explique le jeune Verviétois. « L’idée était de voyager le plus longtemps possible aux moindres frais possibles. Donc ce que j’avais en tête, ce n’était pas de percer sur les réseaux sociaux, mais plutôt un tour du monde en stop, en faisant du couchsurfing et du woofing ». Le destin en décidera autrement. Après quelques mois en Australie, Johan rencontre des influenceurs qui vivaient de cette pratique et décide de se lancer lui aussi. Résultat : quatre ans tard, il est payé pour voyager, le rêve de tout âme d’aventurier. « C‘est beaucoup de contacts, de travail, de persévérance mais aussi beaucoup de chance. Ça aurait bien pu arriver à quelqu’un d’autre », explique le jeune homme qui reste avant tout photographe.

johan lolos
Peaks of Europe peut être commandé sur le site du photographe. © Johan Lolos
CIM Internet