Paris Match Belgique

À la télé ce soir : Une liste pour sauver des juifs

La liste de Schindler

Le film est toujours considéré comme un chef-d'œuvre près de 30 ans après sa sortie. | © Universal Pictures

Programmes télé

Le film de Steven Spielberg, La liste de Schindler sera ce soir sur la Une.

 

Il y a 75 ans, jour pour jour, le camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz était libéré par l’armée soviétique. En ce mois de janvier 2020, de nombreuses commémorations internationales ont eu lieu en Israël et à Auschwitz pour se souvenir de l’enfer organisé responsable de l’extermination de plus d’un million de Juifs, Polonais et Tziganes. En ce 27 janvier, la Une a décidé de prendre part d’une certaine façon à cet hommage planétaire. Elle diffusera ce soir La liste de Schindler de Steven Spiedlberg.

Lire aussi > Des photos recolorisées pour mieux comprendre la douleur des camps de concentration 

 

À Cracovie, durant la Seconde Guerre mondiale, le ghetto devient le lieu de résidence de milliers de Juifs entre 1941 et 1943. Oskar Schindler, un industriel allemand et membre du parti nazi décide de faire fortune dans cette ville polonaise en achetant une usine de métal émaillé. À ses côtés, Itzhak Stern, un compable juif devient son bras droit. La main-d’œuvre juive étant bon marché, il en engage des centaines, convaincu que son usine participe à l’effort de guerre allemand. Son intérêt financier disparaît en même temps que le ghetto. Il s’emploie désormais à sauver plus de 1 100 Juifs d’une déportation certaine vers les camps de concentration en dressant une liste de travailleurs qui devront l’accompagner pour travailler dans une autre usine.

Basée sur une histoire vraie, La liste de Schindler est tiré du roman éponyme de Thomas Keneally publié en 1982. Le film, réalisé près de dix ans plus tard par Spielberg est considéré comme un chef-d’œuvre historique nécessaire. L’œuvre cinématographique fait, depuis 2004, partie des ouvrages conservés au Nation Film Registry pour son « importance culturelle, historique ou esthétique ». Parfois critiqué pour sa représentation de l’Holocauste à travers les yeux d’un nazi et pour l’histoire du sauvetage d’une partie tellement infime des Juifs sauvés, à côté des 6 millions massacrés, il n’en reste pas moins que le film a remporté sept oscars dont « meilleur film » et « meilleur réalisateur ».

Pour un lundi dans l’Histoire, retrouvez le reste de notre programme télé.

CIM Internet