Paris Match Belgique

À la télé ce soir : Deux hommes luttent contre le racisme ordinaire dans le sud des Etats-Unis

Gene Hackman et Willem Dafoe à l'affiche de ce film policier américain de 1988. | © ©DR

Programmes télé

Mississippi Burning du réalisateur Alan Parker, sur La Trois ce mardi soir à 21h20, s’attaque à un sujet épineux dans la société américaine des années 1960. Ambiance délétère assurée…

Willem Dafoe, Frances Mc Dormand, Gene Hackman… L’affiche est assez alléchante dans ce thriller policier de la fin des années 80. Sorti chez nous en 1989, le film raconte une histoire qui se situe dans le Mississippi, lors de l’été 1964. Trois jeunes militants des droits civiques, venus établir un centre d’inscription électoral pour les Noirs, disparaissent mystérieusement. Deux agents du FBI, Rupert Anderson (Gene Hackman), un homme du Sud plutôt souple, et Alan Ward (Willem Dafoe), un yankee intransigeant, sont chargés de l’enquête…

Basé sur des faits réels, le film fut tourné dans la ville de La Fayette, en Alabama. Le tournage sera assez expéditif et ne durera que deux mois et demi. Ce n’est pas la première fois qu’Alan Parker se penche sur le sud des Etats-Unis. Déjà dans Angel Heart, quelques années plus tôt avec Mickey Rourke, il aborde les rites vaudou de la population noire de la Nouvelle-Orléans. Dans Mississipi Burning, Parker filme les communautés noires opprimées et persécutées par les blancs, en particulier par le Klu Klux Klan.

Le film dépeint le racisme ordinaire ancré dans la population blanche américaine et révoltant. Une photographie sans concession des Etats du sud de cette décennie.

Votre grille Télé de ce mardi soir

CIM Internet