Paris Match Belgique

À la télé ce soir : « Mon Ket », un film en caméra cachée signé François Damiens

François Damiens Mon Ket

Extrait du film "Mon Ket" de François Damiens, avec Matteo Salamone. | © STUDIO CANAL.

Programmes télé

Ce soir sur La Une, ne loupez pas Mon Ket, un film en caméra cachée de François Damiens.

 

Il s’agit du premier long-métrage de l’acteur belge et il a été entièrement tourné en caméra cachée. Ce film, sorti en 2018, raconte l’histoire de Dany Versavel et de son fils, son « ket », Sullivan, âgé de 15 ans. Prêt à tout pour préserver leur relation, ce papa marginal décide de s’évader de prison. En cavale avec son fils, il tente de lui apprendre les choses de la vie, en lui distillant ses conseils plus ou moins fiables.

Le long-métrage, presque totalement filmé en caméra cachée, aborde des thèmes chers à François Damiens : la paternité et la filiation. « C’est un thème qui me touche beaucoup, celui de ses parents et donc des pères qui essaient de faire du mieux possible pour élever leur enfant, mais qui au final font tout le contraire ! » déclare L’Embrouille. « Il y a chez eux une vraie volonté de bien faire, mais en les regardant agir, on sait nous que ce n’est pas la bonne façon de procéder et qu’évidemment c’est le gamin qui va morfler ! »

Lire aussi > 7 films (autres que Dikkenek) à revoir avec François Damiens

En tout, ce sont quatre heures de maquillage chaque jour qui auront été nécessaires pour grimer l’acteur, de plus en plus connu du public. Le site Allociné nous partage les paroles de François Damiens à ce propos : « C’est en effet le gros écueil de la caméra cachée : quand vous êtes reconnu, vous devez jeter la prise à la poubelle et quand vous pensez avoir été reconnu, ça fausse le jeu et ça plombe la scène… C’est comme raconter une blague à quelqu’un en se demandant s’il ne connaît pas déjà la chute ! » Pourtant, au-delà des trois ou quatre acteurs amateurs présents dans le film, aucun des intervenants filmés n’est au courant de rien. En tout, ce sont 25 personnes sont des « quidams qui n’étaient au courant de rien ». Ce procédé a bien sûr requis un dispositif technique très lourd, loin des petites équipes de tournage avec lesquelles travaille habituellement François Damiens.

Mon Ket, ce soir à 20h41 sur La Une. 

CIM Internet