Paris Match Belgique

« Balance ton post » : Cyril Hanouna exclut du plateau un médecin anti-masque pour une « quenelle »

cyril hanouna balance ton poste

Capture d'écran de l'émission "Balance ton poste" du jeudi 10 septembre 2020. | © Canal+ / Balance ton poste.

Programmes télé

Un membre du public de « Balance ton post » a accusé un médecin qui participait aux débats jeudi d’avoir réalisé le geste de la quenelle durant l’émission. Cyril Hanouna a réagi dans la seconde en excluant l’invité de son plateau.

 

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

Une quenelle sur le plateau de « Balance ton post ». Cyril Hanouna a donné la parole jeudi soir à un jeune homme du public qu’il voyait « s’agiter » sans en comprendre la raison. Ce dernier a affirmé que Patrick Bellier, un pneumologue anti-masque qui exerce dans la métropole de Lyon et qu’il a qualifié d' »illuminé », a réalisé une quenelle durant l’intervention du médecin Jimmy Mohamed, chroniqueur de l’émission. Popularisée par Dieudonné il y a une dizaine d’années qui la présente comme une marque antisystème, la quenelle est souvent associée à un doigt d’honneur et un salut fasciste inversé. « Monsieur a fait un salut nazi. Il a fait une quenelle. Vérifiez les images », s’est emporté le spectateur.

« C’est inadmissible »

Le pneumologue n’a pas nié les accusations. « J’ai un peu honte mais il est outrancier », a-t-il déclaré pour toute défense. « C’est inadmissible », a réagi Cyril Hanouna. « On a écouté vos élucubrations depuis tout à l’heure, là franchement si c’est pour faire des choses comme ça sur le plateau vous pouvez le quitter », a-t-il ajouté alors que son invité a récupéré ses affaires avant de quitter sa chaise et de confirmer à sa voisine qu’il « en avait fait un ».

Sur le plateau de C8 lors d’un débat sur le masque, Patrick Bellier a estimé que l’épidémie de coronavirus était « finie » en France. Lui voit un lien entre la « petite réascension » de la circulation du virus en France depuis août et l’obligation du port du masque et ne croit pas aux chiffres officiels sur le nombre de cas. « S’ils étaient méchants ces virus, à Paris, je serais arrivé tout à l’heure, ce serait jonché de cadavres », a estimé celui qui consulte des patients non masqués.

Lire aussi > Cyril Hanouna vire Jean-Pascal Lacoste du plateau de TPMP

La France a enregistré presque 10 000 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures, a annoncé jeudi la Direction générale de la santé. Face aux indicateurs qui ne cessent de se dégrader dans le pays, le président Emmanuel Macron a fait savoir que de nouvelles mesures allaient être annoncées à l’issue d’un conseil de défense vendredi, consacré à l’épidémie.

CIM Internet