Paris Match Belgique

Thomas Solivérès : « Le jeune Voltaire était un personnage rock et moderne »

Thomas Solivérès : "Le jeune Voltaire était un personnage rock et moderne"

Thomas Solivérès en Voltaire. | © Jo Voets

Programmes télé

France 2 lance lundi son élégante et piquante série sur les jeunes années du philosophe Voltaire.

 

D’après un article Paris Match France de A.B.

Il était prédestiné à être notaire, il est devenu l’un des plus célèbres philosophes et écrivains français. Avec sa plume affutée, François-Marie Arouet s’est défendu contre sa famille, les barrières sociales et le fanatisme religieux du XVIIIème siècle pour écrire le nom que la postérité lui retiendra : Voltaire. C’est ce jeune homme ambitieux et plein de panache que la mini-série Les Aventures du jeune Voltaire met en scène sous les traits de Thomas Solivérès. « Il nous est apparu comme une évidence de raconter le jeune Voltaire car celui de l’affaire Calas, de « Candide », de « Zadig » était plus au moins connu et la télévision l’a souvent traité », a expliqué le réalisateur Alain Tasma pendant la présentation presse de la série.

De son plus jeune âge aux bancs du lycée parisien Louis Le Grand où il commence à tisser ses premiers liens avec la haute société, on découvre comment l’éloquence de Voltaire et son esprit vif lui ont ouvert les portes des grands salons de la noblesse – qui regardait de haut ce « petit bourgeois » impertinent – mais aussi parfois l’ont mené en prison quand il attaquait trop frontalement une société cloisonnée et corsetée par l’obscurantisme religieux. « Le jeune Voltaire était un personnage rock et moderne. Pour moi, l’important c’était d’en faire un être audacieux, courageux, rancunier, aventurier et de l’aborder comme un jeune homme d’aujourd’hui », souligne son interprète.

Christa Theret (Adrienne Lecouvreur).
Christa Theret (Adrienne Lecouvreur). © Jo Voets/FTV

Une série historique « ni dans la fidélité religieuse, ni dans la trahison »

L’écrivain des Lumières fougueux pour défendre ses idées l’était tout autant avec ses amours que l’on voit défiler à l’écran. « Voltaire a été un très grand amoureux. Il était un féministe incroyable. Les femmes sont importantes dans sa vie », ajoute Alain Tasma. Parmi elles, la comédienne Adrienne Lecouvreur, interprétée avec force et sensibilité par Christa Theret.

La série n’est « ni dans la fidélité religieuse, ni dans la trahison » historique, d’après le producteur Georges-Marc Benamou. « Pour moi ce n’est pas un cours d’Histoire parce que c’est très impertinent. C’est un polar romanesque », renchérit Thomas Solivérès comme un appel du pied aux jeunes téléspectateurs à se tourner vers cette fresque qui a apporté un grand soin à ses décors et costumes. Dans l’écriture de ses dialogues, la série leur est accessible et sur le fond, leur transmet, selon Alain Tasma, un « message de courage de façon subliminale : Personne ne naît génie mais le devient. Voltaire s’élève par le travail, la réflexion. Rien ne lui est acquis. Ceci s’adresse à la jeunesse ».

Les Aventures du jeune Voltaire, à partir de lundi 21 heures, sur France 2

CIM Internet