Paris Match Belgique

À la télé ce soir : « Jusqu’à la garde », un drame césarisé, intense et glaçant

à la télé ce soir

Extrait du film "Jusqu'à la garde". | © KG Productions

Programmes télé

Ce soir à la télé, un film qui en vaut le détour, mais pas réjouissant pour autant.

 

Vous avez déjà le programme archi chargé par les films de Noël préenregistrés ? Dans un autre style, on vous propose ce soir Jusqu’à la garde, un film de Xavier Legrand sorti en 2018 et César du meilleur film, de la meilleure actrice pour Léa Drucker, du meilleur montage et du meilleur scénario original. Rien que ça. Dans ce film d’une heure et trente-quatre minutes, le spectateur est mis sous tension de bout en bout dans un drame qui nous plonge dans les conséquences inimaginables des violences conjugales.

« La peur est à l’origine de Jusqu’à La Garde. La peur que suscite un homme prêt à tout pour retrouver la femme qui veut se séparer de lui et fuir son extrême violence. Le personnage d’Antoine, interprété par Denis Ménochet, est une menace permanente pour ses proches. Il met son entourage sous tension, il n’entend que sa douleur, il est prêt à manipuler quiconque, y compris ses enfants. Les femmes qui ont subi des violences conjugales, comme celle jouée par Léa Drucker, sont tout le temps en alerte, elles savent que le danger peut surgir de n’importe où, n’importe quand, et n’épargner personne », explique le metteur en scène. Rappelons qu’en France, une femme meurt tous les deux jours et demi des suites de violences conjugales.

Trois films en particulier ont inspiré Xavier Legrand dans l’écriture : Kramer contre Kramer, La Nuit du Chasseur et Shining. Il confie : « Kramer contre Kramer est un film sur le droit parental qui m’a beaucoup marqué. On y voit, pour la première fois, une femme abandonner l’exclusivité de la garde de ses enfants et il dépeint, avec une acuité terrible, la douleur de la séparation. La Nuit du Chasseur montre comment l’on peut se montrer sans concession avec les enfants pour arriver à ses fins. Shining m’a inspiré pour la dernière partie de mon film, la folie, l’enferment, la terreur. La violence conjugale peut mener à l’épouvante pure et c’est ce que je voulais raconter. »

Jusqu’à la garde, ce soir à 21h10 sur France 2.

Pour voir l’intégralité du programme de la soirée, rendez-vous sur la grille télé de Paris Match.

Synopsis :

Le couple Besson divorce. Pour protéger son fils d’un père qu’elle accuse de violences, Miriam en demande la garde exclusive. La juge en charge du dossier accorde une garde partagée au père qu’elle considère bafoué. Pris en otage entre ses parents, Julien va tout faire pour empêcher que le pire n’arrive.

Bande-annonce :

 

 

 

 

CIM Internet