Paris Match Belgique

« Koh-Lanta : la légende » : Une finale remise en cause par les tricheries

D'après les informations rapportées ce matin par Le Parisien, la production a eu connaissance il y a peu de l'organisation de dîners clandestins pendant le tournage de l'émission. | © TF1

Programmes télé

D’après le Parisien, la grande finale de «Koh-Lanta : la légende» a été bousculée, enregistrée au cours de l’après-midi au lieu d’être diffusée en direct ce mardi soir. En cause, les tricheries répétées des candidats qui bouleversent la fin du jeu.

Quelle saison… Lorsque Koh-Lanta : la légende a débuté sa diffusion le 24 août dernier sur TF1, les téléspectateurs étaient ravis de retrouver d’anciens champions tous venus rempiler pour célébrer les 20 ans de l’émission. Des semaines plus tard, et alors que la grande finale est diffusée mardi 14 décembre 2021, l’ambiance est pesante chez ALP, la société de production qui produit le programme. En cause, les tricheries répétées de certains candidats qui pourraient remettre en cause la fin du jeu.

D’après les informations rapportées ce matin par Le Parisien, la production a eu connaissance il y a peu de l’organisation de dîners clandestins pendant le tournage de l’émission. Seraient mis en cause plusieurs convives qui ont pu profiter de grands repas lorsque les caméras s’arrêtaient de tourner la nuit tombée.

Trois épisodes auparavant, Denis Brogniart avait révélé que Teheiura Teahui avait dû quitter l’aventure après avoir triché en mangeant en cachette un steak-frites. Mais le Tahitien n’aurait donc pas été le seul à profiter de mets mis à sa disposition par des habitants locaux. Claude Dartois et Laurent Maistret, qui se retrouvent ce soir dans l’épisode final sur les poteaux avec Ugo Lartiche (seul finaliste à ne pas avoir profité de ces repas clandestins), sont eux aussi mis en cause. Selon Le Parisien, les deux amis apparaitraient sur une photo incriminante les montrant à table au côté de Teheiura et de deux autres camarades de tricherie. Un soi-disant «photomontage», s’est défendu un candidat impliqué.

«Nous réfléchissons à ce que nous allons faire», dit Alexia Laroche-Joubert

Dimanche, le directeur des programmes d’ALP Julien Magne a convoqué en «toute discrétion» Claude et Laurent pour «les faire avouer», précisant qu’il n’y aura «pas de dépouillement». L’histoire rapportée par nos confrères ne dit pas si le binôme a admis une quelconque faute. Chose sûre, les finalistes et les membres du jury final ont été convoqués tôt ce mardi matin pour enregistrer la dernière émission, TF1 et ALP ne privilégiant plus un direct avec tous ces rebondissements. «Nous réfléchissons à ce que nous allons faire quant au dépouillement des votes du jury final», a confirmé au «Parisien» Alexia Laroche-Joubert, PDG d’ALP. Parmi les hypothèses retenues, l’annulation des votes et de la victoire ainsi que la donation des 100 000 euros à la fondation Bertrand-Kamal, candidat de 2020 décédé d’un cancer.

Mais si Ugo était sacré grand vainqueur ? Le très populaire candidat n’a pas démérité : plusieurs fois éliminé, toujours revenu après avoir remporté des jeux individuels dans l’arène des bannis, celui qui avait remporté l’édition tournée en Malaisie en 2012 a été surnommé le «phénix» de cette saison de Koh-Lanta. Un battant pas «roublard» qui mériterait donc largement son trophée, surtout s’il remporte les poteaux…

Mots-clés:
TF1 télévision koh-lanta
CIM Internet