Paris Match Belgique

Koh-Lanta : Qu’est-ce que le béribéri, la maladie qui a forcé Jean-Philippe à arrêter l’aventure ?

koh-lanta tf1

Les pieds de Jean-Philippe avant son départ de Koh-Lanta.

Programmes télé

Mais qu’est-il arrivé à l’aventurier aux pieds gonflés ?

Hier était diffusé le dernier épisode de Koh-Lanta : le totem maudit. À cette occasion, les téléspectateurs ont appris le départ précipité de Jean-Philippe suite à une décision médicale. Dans l’épisode précédent, l’aventurier souffrait d’un étrange symptôme de pieds gonflés. Beaucoup de candidats, dont lui, ont pensé au début qu’il s’agissait d’une mauvaise réaction à des piqûres d’araignée ou d’une allergie causée par une plante. Le problème s’est finalement révélé beaucoup plus important que ça puisque Jean-Philippe a carrément été contraint d’abandonner le jeu.

Une carence en vitamines B1

Sur TF1, le diagnostic médical du candidat n’a pas été annoncé. C’est en ligne, sur TF1info, qu’on apprend en fait qu’il souffrait d’un béribéri. Cette maladie causée par une carence en vitamines B, pourtant indispensables au bon fonctionnement du coeur, des nerfs et des muscles.

On en trouve généralement dans les viandes, les légumes secs, les fruits et les fruits de mer. Avec le régime particulier imposé aux candidats de Koh-Lanta, ces vitamines sont forcément manquantes. On voit ce genre de maladie apparaître chez les personnes dont « le régime alimentaire est peu varié et principalement composé de riz blanc ou de glucides hautement transformés. Elle touche donc plutôt des personnes vivant dans les pays en voie de développement et des personnes alcooliques, qui substituent souvent l’alcool aux aliments », explique TF1info.

Il existe différentes sortes de béribéri. D’après les symptômes, Jean-Philippe semblait souffrir d’un « béribéri humide » caractérisée par des battements de coeur plus rapides et une dilatation des vaisseaux sanguins. « Comme le cœur ne peut pas continuer à ce niveau d’activité, une insuffisance cardiaque finit par se développer. Il en résulte une accumulation de liquide dans les jambes (sous forme d’œdème) et dans les poumons (sous forme d’une congestion), et la tension artérielle peut chuter, provoquant parfois un choc et la mort », décrit le Manuel MSD.

Une carence grave en vitamine B1 peut aller jusque’à causer des anomalies cérébrales (confusion, aphasie, difficulté à marcher ou problèmes oculaires…). Sans prise en charge, cette carence importante peut aboutir à un coma ou à la mort.

Mots-clés:
TF1 koh-lanta
CIM Internet