Paris Match Belgique

Giles Daoust : « Les Schtroumpfs… une entreprise familiale ! »

Peyo l'Enchanteur était le titre de la biographie du créateur des Schtroumpfs, écrite par Hugues Dayez. "Peyo, l'Entrepreneur" aurait été un titre tout aussi inspiré. © Thomas Schumans

Scène

Giles Daoust, CEO de Daoust et Main Partner de la Schtroumpf Expérience a directement dit « Schtroumpf » à cet événement hors du commun qui célèbre 60 ans de succès des personnages de Peyo. Le patron de Daoust Interim accroche totalement aux valeurs véhiculées par les petits hommes bleus : respect, convivialité, esprit de famille ! Comme il l’exprime dans cette carte blanche.

En effet, le créateur des Schtroumpfs est le seul dessinateur belge à avoir à ce point « entrepris » le succès de ses personnages fétiches, et avec un tel succès.

On parle souvent d’Hergé et de la fameuse société Moulinsart, qui gère les droits de Tintin et des autres personnages de son créateur. Mais ce serait oublier que Moulinsart a été très largement développée après la mort d’Hergé, par sa veuve Fanny et le second époux de celle-ci, Nick Rodwell.

Or, c’est Peyo lui-même qui donna l’impulsion à la création du véritable empire que sont devenus les Schtroumpfs aujourd’hui. La première apparition des Schtroumpfs date de 1958, dans l’album « La flûte à six Schtroumpfs » de Johan et Pirlouit, suivie en 1959 de leur première aventure en solo, « Les Schtroumpfs noirs », publiée dans le Journal Spirou. Peyo fonde son studio en 1962, ayant compris tout le potentiel de ses personnages, dont le développement nécessitait un solide coup de main ! Le premier dessin animé long métrage arrive en 1975, suivi en 1981 de la série pour la télévision produite par Hanna-Barbera, qui devient immédiatement un phénomène mondial.

Au cœur de ce succès, la société IMPS est fondée en 1984 par Véronique Culliford, la fille de Peyo, dans le but de gérer les droits des Schtroumpfs et des autres personnages du créateur. Peyo meurt en 1992 à l’âge de 64 ans, mais son héritage est bien vivant, et se développe encore, année après année.

« La Flûte à six schtroumpfs » est le premier long-métrage d’animation des petits hommes bleus, sorti en 1975.

Aujourd’hui, les Schtroumpfs ce sont plus de 50 millions d’albums vendus dans plus de 90 pays, plus de 100 millions de figurines vendues à ce jour, 272 épisodes de la série animée, 3 longs métrages produits par le studio américain Sony Pictures, avec un total de plus de 1,2 milliards de dol- lars au box office, et tenez-vous bien… un milliard de dollars de chiffre d’affaires annuel pour l’ensemble des produits dérivés des Schtroumpfs. C’est toujours Véronique Culliford qui dirige l’entreprise IMPS, dont l’équipe sympathique et enthousiaste qui fait tourner la « Smurf Planet » au quotidien.

Ce qui porte le succès des Schtroumpfs, ce n’est pas seulement la force des personnages et de leur univers, mais aussi et peut-être surtout les valeurs qu’ils véhiculent : respect, convivialité, esprit de famille…

Alors, lorsque Daoust a été approchée l’an dernier pour un partenariat autour de la Schtroumpf Expérience organisée à l’occasion de leurs 60 ans, ce ne sont pas seulement les petits personnages bleus qui nous ont convaincus. Ce sont les valeurs. Bien entendu les valeurs humanistes décrites ci- dessus, qui rejoignent le fameux « Welcome to the Family » de Daoust ; mais aussi l’esprit d’entreprise familiale porté par la famille Culliford depuis plusieurs décennies. L’entreprise Daoust a en effet été créée en 1954 par mon grand-père, développée pendant près de 40 ans par mon père, et j’ai eu le plaisir de la reprendre début 2015. Daoust fêtera en 2019 son 65e anniversaire, un an après les 60 ans des Schtroumpfs.

Tout ceci nous touche donc beaucoup, raison pour laquelle à ce beau partenariat nous avons répondu : Schtroumpf !

Mots-clés:
Schtroumpfs opinion
CIM Internet